L’année 2017 du GF38 : l’été (juin-juillet-août)

Ça y est, 2018 est bien là, mais ce n’est pas une raison pour ne pas prendre une double-ration de GF38 ! Suite de notre rétrospective de l’année 2017 dont vous pouvez retrouver les premiers épisodes en bas de cet article. Place maintenant, après la montée, au championnat de National. Épisode 6 : prendre son mal en patience…

Après le scénario parfait pour boucler la saison 2016/2017, place à deux mois et demi d’attente avant de retrouver le GF38 en match officiel. Avant cela, une période de mercato marquée par la prolongation de Florian David, auteur d’une excellente deuxième partie de saison, et les arrivées d’Alexi Peuget, Harouna Demba et Fernand Mayembo (ou son retour plus exactement). Seulement, dans le couloir droit, le mouvement qui va beaucoup faire parler est le départ d’une des figures du projet grenoblois depuis plusieurs années : celui d’Hugo Cianci. Dans une relation compliquée avec Olivier Guégan, le latéral droit isérois – très apprécié du public, et de nous aussi, avouons-le – a résilié son contrat et s’est engagé avec Annecy alors que le club ne lui a écrit que deux malheureuses en guise de communiqué. Moyen.

Avec le mois de juillet débute la campagne de matchs amicaux qui doit mener jusqu’au premier match de National le 4 août à Saint-Gratien. Un bilan plus que mitigé avec une victoire contre Annecy, des nuls face à Martigues, Hyères et Nîmes, et une défaite contre l’UNFP. La raison de ces résultats en dents de scie : une préparation physique très intense qui ont fatigué des organismes déjà émoussés par la chaleur. Mais ces rencontres amicales ont aussi permis à Olivier Guégan de faire ses ajustements et de tester son fameux 3-5-2, marque de fabrique grenobloise de ces derniers mois. Corentin Tirard est également arrivé pour renforcer le secteur offensif, malheureusement pour lui, il n’a eu jusqu’à présent que très peu de temps de jeu et n’a pas convaincu lors de ses rares rentrées en cours de match.

Enfin le mois d’août… pour son tout premier match de National, Grenoble se déplace en région parisienne pour jouer contre l’Entente Sannois-Saint-Gratien, un autre promu. Une victoire… 3 – 0, dans la continuité du CFA, avec des buts signés Belvito, Deletraz et Maanane qui lancent parfaitement les Isérois dans leur saison. La semaine suivante, le stade des alpes retrouve ses protégés contre un autre promu, Rodez, qui faisait son entrée dans le championnat puisqu’exempt lors de la première journée. Le GF38 se heurte à une excellente équipe, joueuse, et probablement l’une des meilleures jouées au stade des alpes depuis pas mal de temps et décroche un match nul grâce à un pénalty de Belvito à la 82e minute (est-il encore nécessaire de souligner l’importance des tirs au but dans cette rétrospective ?).

Grenoble boucle son mois d’août par deux matchs contre des équipes habituées de la division : un déplacement à Boulogne et la réception de Dunkerque. Résultat, deux victoires, dans la douleur, avec l’exclusion de Sotoca, un premier pénalty manqué par Belvito. Avec la fin de la période estivale se termine également le recrutement du GF38 qui se fait prêter le milieu de terrain Jessy Benet, en provenance de Dijon, et voit un de ses amours de CFA revenir poser ses valises en Isère : Malek Chergui. Malgré la volonté d’Olivier Guégan d’ajouter un joueur à son secteur offensif, l’effectif grenoblois ne bougera pas et ce malgré les blessures longue durée de Maxime Spano (touché contre l’ESSG) et Alexi Peuget.

Et puis le mois d’août a aussi été l’occasion de découvrir notre nouvelle formule d’analyse des matchs du GF 38 : le fameux « The Good, The Bad, The Queen » auquel vous êtes désormais sûrement habitués !

Notre rétrospective :

  1. Janvier
  2. Février
  3. Mars
  4. Avril
  5. Mai

Leave a Comment