L’année 2017 du GF38 : février

L’année 2017 du GF38 : février

À quelques heures seulement de la fin de 2017, retour sur l’année écoulée vécue avec le GF38. Une rétrospective qui, à l’heure de faire le bilan de ces douze mois, prête à sourire lorsqu’on s’amuse à comparer certaines similitudes ou différences entre le début et la fin de l’année. Mais comme l’a régulièrement rappelé Olivier Guégan ces dernières semaines – à raison, entendons-nous là-dessus ! – 2017 reste, quoi qu’il en soit, une incroyable année en terme de résultats pour Grenoble. Épisode 2 : Février, la machine est en marche.


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Après un mois de janvier plutôt calme avec seulement deux matchs, retour aux affaires petit à petit pour le GF 38 avec un premier choc – toujours au stade des alpes – contre la réserve de l’Olympique Lyonnais. Face à Houssem Aouar, l’une des révélations de la saison actuelle en Ligue 1, et ses coéquipiers, les Grenoblois font le jeu et se montrent particulièrement dangereux sur coups de pied arrêtés. Steven Pinto-Borges, rarement buteur, ouvre pourtant le score de la tête après un très bon coup-franc. Alan Dzabana égalise au retour des vestiaires avant que Florian Sotoca ne marque un but superbe qu’il est allé célébrer dans les bras du coach avec toute l’équipe… souvenirs, souvenirs ! Mais Maolida, lui aussi auteur de plusieurs entrées en Ligue 1 avec Lyon, ne crucifie Maubleu au bout du temps additionnel.

Un match nul frustrant mais sans conséquence, puisque dans le même temps, Annecy bat Le Puy grâce à un doublé de Nassim Akrour. Deux semaines plus tard, le GF 38 enchaîne un quatrième match d’affilée à domicile contre Jura Sud. L’occasion de retrouvailles avec plusieurs anciens grenoblois : Paul Cattier, l’un des héros de la victoire en coupe de France contre Marseille, dans les buts, Ameth Biaye, Florent Gache et Christopher Jouffreau. Les Grenoblois actuels ne font pas de cadeaux aux anciens et notamment Edwin Maanane. Et 1, et 2, et 3 – 0. Triplé pour lui et le tarif – qui va devenir habituel – pour Jura Sud.

Contre Montceau, en match reporté, Grenoble s’impose avec la manière dans un match à huit-clos. Même score que la semaine précédente avec un doublé de l’inévitable Maanane et un but de Flo’Dav’ en fin de rencontre. Le GF lance sa série mais Le Puy ne lâche pas et compte toujours quatre points d’avance en tête du classement, mais avec un match joué en plus.

Le mois de février a aussi été l’occasion de se rappeler au bon souvenir d’un ancien isérois : Olivier Giroud. L’international français nous a laissé un petit message de remerciement qu’on vous a partagé pour avoir ressorti du placard son tout premier but en pro avec le maillot bleu et blanc. Monsieur Giroud.

La rétrospective :

  1. Janvier

Leave a Comment