Le Tour de France des Supporters (L2) : l’ESTAC avec @Troyen_Le

Le Tour de France des Supporters (L2) : l’ESTAC avec @Troyen_Le

Quatrième match de cette saison de Ligue 2 pour les Grenoblois, et quatrième épisode de notre tour de France des supporteurs des adversaires du GF38. Cette semaine c’est @Troyen_Le, fidèle supporteur de l’ESTAC, avec qui nous avons pu discuter.

Première question très simple, depuis quand supportes-tu Troyes ? Et comment t’est venue cette passion pour ton club ?

“Alors c’est tout simple. J’ai mis les pieds au Stade de l’Aube à mes 5 ans avec mon oncle qui suivait le foot à Troyes depuis les années 70. C’était la belle époque avec Alain Perrin, Rothen, Heurtebis, Saifi et compagnie. Depuis ce jour, je n’ai jamais cessé d’aimer l’ESTAC. C’était comme une évidence pour moi et mon cœur sera à jamais bleu et blanc.”

Si tu devais retenir qu’un seul souvenir de toutes ces années à supporter Troyes, lequel cela serait ?

“C’est compliqué de ne retenir qu’un souvenir. Je dirais le titre de champion de L2 en 2015. Voir Nivet soulever le trophée, ça m’a vraiment ému. J’avais la larme à l’œil. D’autant plus que c’était une saison qu’on avait maîtrisée de bout en bout.”

Ton sentiment sur la saison passée, une troisième place mais pas de montée après une défaite lors des play-offs ?

“Alors c’est assez paradoxal en fait car oui, on finit troisièmes avec une série de victoires incroyables en fin de saison mais qu’est ce qu’on s’est ennuyé. Je pense clairement qu’on a eu une bonne part de chance. Malgré les résultats favorables, Rui Almeida ne m’a pas convaincu du tout car je suis un romantique du foot, je veux voir du spectacle avant tout. Honnêtement, j’étais déçu de ne pas aller disputer les barrages sur le coup mais avec le recul, je pense que ce n’est pas plus mal d’être resté en L2.”

Et un mot sur le début de saison plutôt compliqué (même si ce n’est que 3 matchs) des Troyens et sur l’arrivée du remplaçant de Rui Almeida justement, Laurent Batlles ?

“Almeida partit, un nouveau staff est arrivé. Le discours de Batlles me plaît et c’est ce que je veux entendre de la part du coach de mon club. On a gagné notre premier match face à Niort d’une belle manière puis, on a enchaîné 3 défaites (dont celle en CdL hier soir). Les 2 défaites en championnat, on donne le bâton pour se faire battre avec des mauvais placements ou des passes foireuses (notamment de Giraudon que vous connaissez bien). Va falloir se ressaisir, on a lourdé la CdL, ce qui n’est pas plus mal. Reste aussi à terminer le mercato car l’effectif était un peu juste.”

Justement à propos du mercato, comment tu le vois pour le moment ? Satisfait ?

“Le début du mercato a été bon. Gallon, Tardieu, El Hajjam, Barthelmé c’est du solide je pense. Quelques petits jeunes ont été recruté ou son monté de la réserve : Chambost, Rui Pires, Mambo, Abdallah. Là on semble enchaîner les prêts : Pintor et Bedia pour le moment. Tout ça fait beaucoup de mouvements alors va falloir être patient car je pense que cette équipe peut faire de belles choses.”

Concernant le match de vendredi, que peux-tu nous dire de votre adversaire, le GF38 ?

“Pour moi le GF38 doit être un bon club de L2 déjà. J’ai le souvenir que des investisseurs Asiatiques avaient fait couler le club alors qu’ils avaient promis la Ligue des Champion. Je me souviens aussi qu’on vous a piqué Garcia et Giraudon il y a quelques saisons. Sinon on a également un certain Nassim Akrour en commun”

Un joueur que les joueurs de Grenoble doivent particulièrement surveiller côté troyen ?

“Alors un joueur à surveiller, je dirai Touzghar. Ce n’est pas très original mais il en est à 2 buts en 3 matchs de L2 et c’est notre valeur sûre en attaque à l’heure qu’il est.”

Enfin, un petit pronostic ?

“Un prono, je dirai 1-2, histoire pour nous de relancer la machine.”

Leave a Comment