L’adversaire de la semaine : Troyes

L’adversaire de la semaine : Troyes

Un GF38 toujours à la recherche de son premier succès de la saison en championnat, recevra l’ESTAC vendredi soir, pour son deuxième match de la semaine après celui face à Rodez mardi en Coupe de la Ligue.

Le club : Relégué de Ligue 1 en 2017-2018 en terminant 19ème, Troyes a de suite réussi à se relancer en Ligue 2 la saison passée avec une 3ème place finale qui a permis aux joueurs de Rui Almeida de disputer un barrage face au RC Lens. Mais cette confrontation au Stade de l’Aube sera perdue par Troyes, deux buts à un après prolongations. Les Aubois ont connu du changement cet été avec le départ de Rui Almeida, l’entraineur portugais a en effet rejoint Caen, relégué de Ligue 1. Et c’est l’ancien joueur du GF38 et du TFC notamment, Laurent Battles qui a pris les commandes du club troyen pour sa première vraie expérience sur un banc.

Le mercato :

Du côté des joueurs aussi, l’ESTAC a connu beaucoup de changements. Déjà au niveau des départs, avec ceux de Bryan Pelé à Guingamp, Mamadou Samassa en Turquie, de Gonçalves vers Gil Vicente, de Cordoval vers Châteauroux ou encore de Jonathan Tinhan vers Grenoble. Mais les départs principaux sont bien ceux de Benjamin Nivet, légende du club qui prend sa retraite à 42 ans et celui de la pépite Bryan Mbeumo vers Brentford et le Championship pour un peu plus de 6 millions d’euros. Troyes a aussi perdu beaucoup de joueurs qui étaient prêtés comme Marcel, de retour à Nice, Letelier qui retourne à Angers ou encore Poaty vers Montpellier. Pour compenser ces nombreux départs, l’ESTAC a beaucoup recruté. Déjà Troyes a officiellement acheté le défenseur central Yohan Salmier pour 500000 euros, lui qui était prêté par Strasbourg la saison passée. Pour renforcer son secteur défensif, le club a aussi misé sur Gauthier Gallon, gardien de l’US Orléans, sur Pape Souaré, laissé libre par Crystal Palace, El Hajaam, latéral droit d’Amiens et enfin Baya, qui arrive d’Avranches. Au milieu on retrouve les arrivées du jeune de Porto Rui Pires qui arrive ainsi que du Dijonnais Massouema en plus de Florian Tardieu qui fait son retour en Ligue 2 après un passage en Belgique. Offensivement enfin, les arrivées sont moindres, on note tout de même la venue de Maxime Barthelmé de Châtearoux, qui viendra renforcer les ailes troyennes.

La préparation et début de saison :

Les matchs amicaux de L’ESTAC étaient globalement satisfaisants avec deux victoires face à Villefranche (2-0) puis Bourg-Péronnas (2-0), un match nul contre Nancy, et une défaite face à Charleroi (2-1). En Ligue 2 tout avait bien commencé, avec une victoire à Niort en première journée (0-2) mais depuis c’est plus compliqué puisque les joueurs de Laurent Battles ont concédé deux défaites d’affilée à domicile face à Clermont(1-2), puis lors de la réception du Havre (1-2). Troyes se retrouve donc en 12ème position du classement avec 3 points avant sa venue en Isère vendredi soir.

Le XI face au Havre :

A l’image de Grenoble, l’ESTAC a donc connu un mercato très agité et cela s’illustre sur la dernière composition de Laurent Battles, un 4-3-3 avec pas moins de sept recrues. Ajouté à ces recrues on retrouve le capitaine et ancien Frenoblois Jimmy Giraudon, ainsi que les attaquants Fortuné et Touzghar qui connaissent très bien le championnat de Ligue 2 (291 matchs joués à eux deux) et le milieu relayeur Raveloson, auteur d’une belle saison 2018-2019.

Leave a Comment