L’année 2017 du GF38 : novembre

Ça y est, 2018 est bien là, mais ce n’est pas une raison pour ne pas prendre une double-ration de GF38 ! Suite de notre rétrospective de l’année 2017 dont vous pouvez retrouver les premiers épisodes en bas de cet article. Place maintenant, après la montée, au championnat de National. Épisode 9 : novembre (on n’a pas eu d’idée de jeu de mots)

Alors que Grenoble semble être sorti de sa spirale négative du mois de septembre, les Isérois retrouvent un de leur ancien bourreau de CFA : Lyon La Duchère. Logiquement menés au score à la pause, puis réduits à dix, les coéquipiers de Ibou Coulibaly, exclu, vont réaliser un incroyable retournement de situation. Les entrées en jeu de Benet, Elogo et Chergui vont s’avérer déterminantes puisque si Sotoca égalise, les trois autres vont aussi aller de leur but. La réduction du score des Lyonnais à la 93e minute restera anecdotique.

En coupe, malgré ses éternels problèmes pour débuter les rencontres, le GF38 poursuit sa route face à Nassim Akrour et Annecy (Hugo Cianci, blessé, n’a pas joué). Valentin Jacob ouvre pourtant le score juste avant la pause mais, comme à son habitude, Grenoble accélère au retour des vestiaires, égalise grâce à Sotoca et prend un avantage définitif. Direction le 8e tour.

En championnat, la donne est plus compliquée : contre Laval, Olivier Guégan et ses joueurs lâchent encore des points à domicile alors qu’ils dominaient nettement la rencontre. Puis, à Béziers, ils ne parviennent pas à faire la différence et sont tenus en échec 0 – 0. Ces contre-performances ne nuisent cependant pas trop aux Bleu et Blanc, plus que jamais dans le coup, qui restent au pied du podium mais à trois points seulement du leader, Rodez. Derrière le quatuor de tête composé également de Cholet et du Red Star, les poursuivants calent à l’image de Laval, Béziers ou La Duchère.

En novembre, Raphaël Gherardi et Maxime Spano retrouvent aussi le chemin des terrains, avec la réserve, où le premier s’illustre d’un superbe but. Des retours importants pour le groupe du GF38 qui avait besoin de renouveau.

Leave a Comment