Large vainqueur de Nîmes (5-1), le GF38 a en plus profité de la défaite du Puy pour réintégrer le Top 6 après la dernière journée de D2F avant la trêve.

Une première mi-temps de qualité

Les quelques spectateurs qui étaient venus assister au match, ont pu se régaler du nombre de buts marqués dans la rencontre. Tout commence très vite. Les Iséroises obtenaient un coup-franc aux abords de la surface, coté gauche, Sherley Jeudy plaçait son ballon. Une belle frappe enveloppée trompait tout le monde pour finir dans le petit filet, alors que l’arbitre de touche signalait un hors jeu. L’arbitre du terrain, lui indiquait que personne n’avait touché le ballon et donc but validé (1-0, 9e).

Les joueuses de Nicolas Delépine semblaient trop confiantes et sur une contre attaque Nîmoise, Tissino sort et une mauvaise entente avec Arpin, elles se bousculaient laissant Coulibaly tranquille pour égaliser (1-1, 20e). Comme piquées dans leur orgueil les Grenobloises repartaient de plus belle. Limage faisait une passe en profondeur, entre deux défenseures, pour De Jesus qui se présentait devant le but pour doubler la mise (2-1, 23e).

Une joueuse en particulier donnait le tournis à la défense Gardoise, Jeudy qui courait partout pour amener un maximum de danger devant les buts. Alors que l’on dirigeait vers la pause, Arpin d’une belle ouverture, lançait Fabre qui n’avait plus qu’à aggraver le score (4-1, 43e). La pause arrivait et les 22 actrices allaient pouvoir souffler un peu.

Ben Hadj ravie de son retour

Comme la première mi-temps, les locales se rendaient maitre du ballon sans trop de difficulté. Le coach grenoblois faisait rentrer Yosra BenHadj.M, après un long arrêt suite à sa blessure. Elle montrait de la disposition pour aider son équipe à aller de l’avant. On voyait bien la différence entre les deux équipes, une qui a envie de remonter dans le tableau et l’autre qui lutte avec ses petits moyens pour essayer de s’en sortir.

A ce jeu là, les Grenobloises allaient une nouvelle fois mettre le feu aux poudres. L’intenable Jeudy rentrait dans la surface et se faisait accrocher, l’arbitre sifflait un pénalty. Surpris s’en chargeait et sans trembler battait la gardienne nîmoises (4-1, 56e).

En toute fin de match le coach faisait rentrer Almasri, qui revenait de blessure et de sélection, pour reprendre contact avec le jeu. Sur un corner de Jeudy, le ballon était dévié vers le deuxième poteau et touchait le poteau et Almasri en renarde de surface poussait le ballon au fond des filets (5-1, 82e). La messe était dite, et les joueuses laissaient exploser leur joie avec de grands sourires et ce malgré le froid.

Réactions :

Yosra Ben Hadj. M : « Je suis ravi d’avoir joué une mi-temps complète, à ma grande surprise. J’avais un peu peur suite à ma blessure, mais les minutes passaient et je me sentais bien. C’était très agréable de retrouver le groupe et de pouvoir l’aider à aller de l’avant ».

Nicolas Delépine : «  je suis satisfait de mon équipe malgré cette petite erreur en première mi-temps. On voulait être dans les 6 premiers pour la trêve et c’est chose faite. On va continuer à travailler, déjà en pensant au match de coupe de dimanche contre le Puy. Les joueuses, elles même se sont fixées un objectif pour ce match. On va arriver à la trêve, mais on sait qu’il va falloir garder le rythme après les vacances ».

La fiche technique GF38 – Nîmes Métropole Gard

À Grenoble (stade Vercors) : Grenoble bat Nîmes 5-1 (3-1).

Arbitre : Elisa Daupeux

Buts pour Grenoble : Jeudy (9e ), De Jesus (22e ), Fabre (43e ), Surpris (56e ), Almasri (81e ).

But pour Nîmes : Coulibaly (20e ).

GF38 : Tissino, Surpris, Domenjoud (cap.), Froment (Pilot, 57e ), Arpin (Wasner, (57e ), Decilap (Ben Hadj 45e), Limage, Grandjean, De Jesus (Chabrier, 65e ), Fabre (Almasri, 65e ), Jeudy.

NÎMES : Dengleant, Beaurain, Da Cunha, Klai, Coulibaly, Moreira, Carlier, Bourgoin, Lakhssassi, Kabore (cap.), Fiordaliso.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici