Avant Andrézieux – GF38 : en bons professionnels ?!

Avant Andrézieux – GF38 : en bons professionnels ?!


Après avoir sorti une formation de Régional 3, avec difficulté, au tour précédent, Grenoble va se frotter à nettement plus costaud sur le papier ce samedi : Andrézieux-Bouthéon FC, 6ème de son championnat de National 2. Une rencontre qui pourrait avoir tout du piège pour les joueurs de Jacobacci.

« Avoir une approche mentale digne ». Cette phrase de l’entraîneur du GF38 résume finalement bien la clé du match. Pour ce 8ème tour de la coupe de France, Grenoble est sans doute son pire ennemi. L’Italien a beau eu rappeler qu’à Andrézieux, on s’entraînait « comme des pros » et qu’on aurait ce samedi « l’opportunité de montrer sa valeur face à une équipe de Ligue 2 », il sait bien que ses joueurs ont les cartes en mains s’ils veulent voir les 32èmes de finale.

Il faudra pour cela éviter la suffisance et les errements collectifs affichés en seconde période face à Saint-Cyr Collonges… ou contre Valenciennes la semaine passée où, au-delà de la pauvreté offensive, les trop nombreuses pertes de balle sur les sorties de balle ont été préjudiciables.

Jacobacci veut voir « de l’abattage, de l’agressivité et de l’humilité » de la part de ses joueurs sur le terrain. Il a aussi révélé une clé tactique intéressante : presser fort et presser haut car une formation de N2 aura plus de mal à sortir proprement sous la pression.

En somme il veut voir son équipe jouer comme une équipe de Ligue 2. Le plus sûr moyen de ne pas sous-estimer son adversaire.

Un turn-over obligatoire

Le technicien va toutefois devoir composer avec de nombreux absents, notamment sur le plan offensif. Salles remplacera logiquement Maubleu suspendu. Il faudra également faire sans Nestor, Bambock, Michel, Ravet et Henen en plus des habituels blessés (Straalman, Correa et Bunjaku).

De quoi offrir du temps de jeu à des éléments qui en manquent (Marchand, Perez, De Iriondo) ou de titulariser des éléments qui semblent aujourd’hui légèrement en retrait dans la hiérarchie sur leur poste dans l’esprit de Jacobacci (Belmonte, Abdallah).

Grenoble pourrait également en profiter pour repasser à 4 derrière pour ce match compte tenu de l’absence de Nestor. Mais tous les joueurs retenus pour cette rencontre sont des professionnels. On attendra donc qu’ils se comportent comme tel. « Pour moi, c’est comme un match de championnat » a martelé Jacobacci. Pas l’assurance absolue de se qualifier, mais après leur première partie de saison mi-figue mi-raisin les Grenoblois ne peuvent pas se permettre de ne pas mettre la manière ce samedi en fin d’après-midi.

La composition possible : Salles, Néry, Monfray, Sylvestre Brac, Abdallah, Perez, Belmonte, De Iriondo, Marchand, Anani, Diallo.

Leave a Comment