C’est un sentiment logique et sans doute partagé par beaucoup autour des deux clubs : au vu des équipes encore en lice, à Vierzon on espérait un tirage un peu plus sexy que le GF38 pour les 8èmes de finale de la coupe de France.

« On ne veut offenser personne, mais on est d’abord déçus, forcément« , estime le président du club Thierry Pronko dans des propos relayés par Le Berry. « En tant que club amateur, on rêvait de tomber sur une Ligue 1. Mais avec le coach, on a déjà rebondi, on s’est dit « pourquoi pas aller en quarts ? ». On va tout faire pour essayer de prolonger l’aventure et, à un moment donné, on finira bien par tomber sur une Ligue 1.« 

Pour cela la formation de National 2 devra donc passer l’obstacle grenoblois. Et pour mettre tous les atouts de son côté, Vierzon espère pouvoir jouer dans son antre habituelle. « Concernant le stade, on est aux normes à Brouhot. Reste à avoir l’accord de la FFF et du diffuseur mais ce soir j’ai un raisonnement sportif plutôt qu’économique. On a une chance de passer, saisissons-la et tentons de passer un tour de plus.« 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici