Martin Terrier (RC Strasbourg) : « Je respecte à 100% le GF38 »

Martin Terrier (RC Strasbourg) : « Je respecte à 100% le GF38 »

Un petit geste, mais qui a beaucoup fait parler. Après avoir marqué le 2ème but du RC Strasbourg sur la pelouse du GF38 quelques minutes après son entrée en jeu, Martin Terrier a pointé son écusson. Jusque là tout va bien, un joueur qui montre un peu d’amour pour les couleurs qu’il porte, c’est même appréciable. Sauf, qu’en le faisant, le Strasbourgeois s’est tourné vers le kop grenoblois. Un geste vu comme un provocation inutile (vu l’absence d’historique entre les deux clubs, le score, le bon état d’esprit du match et les deux divisions d’écart) par ce dernier, par les joueurs grenoblois eux-mêmes (qui ont défendu leurs couleurs, on a aimé), et par nous aussi d’ailleurs. On a donc demandé au joueur, on le remercie encore d’avoir joué le jeu, ses explications.




« J’ai fait ça tout d’abord pour montrer la reconnaissance que j’ai envers Strasbourg et pour montrer aussi que je n’ai pas la tête à Lyon comme certains le prétendent (il a signé pour l’OL en janvier mais finira la saison en Alsace, ndlr). »

Des critiques de la part de son public qui touchent le jeune joueur qui a le sentiment de ne jamais tricher quand il est sur le terrain. « Certains le répètent à chaque publication, je trouve ça effectivement un peu facile comme critique d’ailleurs. »

Quand on l’interroge sur l’aspect alors maladroit de son geste, l’international espoir détaille : « oui, ça pouvait paraître maladroit sur le coup mais je cherchais juste la caméra rien de plus (les caméras en ligue 1 sont derrière les buts) d’où mon inclinaison vers le kop grenobois que je ne visais pas. Je n’ai aucun antécédent avec ce club que je respecte à 100%. »

Comme vous adorez qu’on donne notre avis… : Terrier reste un jeune joueur (20 ans), présenté par nos confrères alsaciens et quelques supporters du Racing avec qui on en a un peu discuté comme étant un bon gars, la tête sur les épaules (pas le genre Bosetti à provoquer à tout va, pour comparer à un autre exemple récent). Donc on a bien envie d’accréditer son explication : un geste au final un peu maladroit mais sans mauvaise intention derrière. Il se fera sans doute un peu siffler lors de son éventuel prochain passage au Stade des Alpes (mais bon en signant à l’OL il y aurait eu droit :D), c’est de bonne guerre.
Nous lui souhaitons bonne chance pour la fin de saison, ainsi qu’à Strasbourg. Cela nous ferait sincèrement plaisir de voir les Alsaciens soulever la coupe de France. Et on dit au Racing à dans 3 ans pour la prochaine étape de la « mini rivalité »… en espérant que cette fois-ci ça sera en Ligue 1 !

Crédit photos : RCS Live

 

 

Leave a Comment