Philippe Hinschberger : « Aujourd’hui et en priorité je suis sous contrat avec Grenoble »

Philippe Hinschberger : « Aujourd’hui et en priorité je suis sous contrat avec Grenoble »

Suite aux rumeurs des derniers jours, que l’on vous a relayées ici, l’entraîneur du Grenoble Foot Philippe Hinschberger a souhaité réagir et apporter des précisions.

Sur son « usure » – un ressenti personnel sur la fin de saison – le technicien ne partage pas l’avis. « C’est surtout qu’on s’est croisé énormément de fois » (ce qui n’est pas faux), explique-t-il. En revanche il admet que les conditions de travail et le manque d’implication des collectivités autour du club sont deux difficultés qu’il a dû côtoyer tout au long de la saison.

Passons au cœur du sujet : son avenir au GF38. Le Lorrain, qui ne connaissait pas Mohamed Toubache-Ter, l’auteur des rumeurs sur Twitter, détaille. « Aujourd’hui et en priorité je suis sous contrat avec Grenoble, donc je respecte mon employeur et il est hors de mes principes de prendre des contacts. Il n’y a pas d’ambiguïté. Un entraîneur, c’est comme un joueur. J’ai fait une belle saison et il est possible que je fasse l’objet de demandes. Si demain un club fort de Ligue 2 ou un club de Ligue 1 fait appel à moi ou demande à me rencontrer, c’est normal que j’y sois attentif, c’est la règle. Mais aujourd’hui j’ai zéro piste, il n’y a rien et je confirme que je suis très bien à Grenoble. Quant à l’intérêt de l’EA Guingamp, c’est faux. »

Le message est passé et il ne manquera pas de rassurer les nombreux supporters qui s’inquiétaient des rumeurs de départ depuis vendredi dernier.

  1. […] technicien avait déjà fait l’objet de premières rumeurs cet été et notamment d’un intérêt de Guingamp, qu’il nous avait démenti. Arrivé en 2018 au GF38 et encore sous contrat jusqu’en 2022 Hinschberger nous avait […]

  2. […] ouvert la porte à un départ de Grenoble dans un entretien accordé à nos confrères de Métro Sports: « Si demain un club fort de Ligue 2 ou un club de Ligue 1 fait appel à moi ou demande à me […]

  3. […] ouvert la porte à un départ de Grenoble dans un entretien accordé à nos confrères de Métro Sports : « Si demain un club fort de Ligue 2 ou un club de Ligue 1 fait appel à moi ou demande à me […]

Leave a Comment