Le Stade des Alpes s’ouvre à la vie

Le Stade des Alpes s’ouvre à la vie

Sa pelouse en travaux actuellement ne permet pas une activité sportive. Le Stade des Alpes ne reste pas clos pour autant. L’enceinte abrite en effet quelques projets dont nous vous parlerons d’ici quelques jours, qui rappellent qu’elle est un lieu de vie et d’expression, également en dehors des jours de match. Il y a quelques jours, plusieurs jeunes de la MJC de l’Abbaye ont ainsi eu droit à une visite des lieux, à l’initiative du RK94, du GF38 et de GAS (Grenoble Alpes Sport, la structure qui gère le SDA). L’occasion (y compris pour nous) de découvrir les « coulisses » du Stade. On en a parlé avec Pierre, membre du Red Kaos qui a chapeauté le projet.

Les yeux sont grands ouverts. Les questions fusent. Et on ne parle pas uniquement pour la quinzaine de jeunes de la MJC de l’Abbaye. La petite visite organisée dans les coulisses du Stade des Alpes a eu un franc succès. Des machines à laver géantes à l’appareil de cryothérapie en passant par la «  passerelle TV », les vestiaires et même le bureau des coachs, avec une petite discussion improvisée avec le staff, le moindre recoin y est passé. Et le Stade des Alpes regorge d’insoupçonnées pièces !

« On a toujours trouvé important d’amener une dimension sociale à tout ce qu’on fait ». Pierre, du RK94, qui ont investi les lieux pour un projet qu’on vous détaillera dans quelques jours, nous explique le pourquoi de cette petite visite guidée. « Un groupe ultra, ce n’est pas uniquement encourager une équipe même si c’est le but premier. C’est aussi avoir une implication de tous les jours dans notre ville. D’où la volonté d’organiser ce temps avec une MJC. On a cherché une structure intéressée par le projet, quand j’ai eu Karim, le directeur de l’MJC Abbaye au téléphone, il a tout de suite été emballé, ça lui a parlé. Nous on voulait prendre un groupe de jeunes motivés par l’idée et de leur côté ils ont ouvert les inscriptions plutôt que d’imposer la visite et ça a tout de suite eu du succès. »

Derrière cette visite inédite, menée de mains de maître par Alexis Sandre, chargé de com’ (entre autre) au GF38 et guide touristique pour l’occasion, se trouve une envie plus large. Le RK a ainsi ponctué le tour de quelques anecdotes historiques, a rappelé qu’être supporter ce n’était pas que chanter au stade et que l’image véhiculée par les médias n’est pas toujours le reflet de la réalité. « Un jeune nous a parlé des cris de singe qu’on peut malheureusement entendre parfois. C’est une réalité, qu’il faut combattre mais ce n’est pas la seule réalité. Dans son esprit il y avait cette association supporters = racistes et ce genre de moment de discussions et d’échanges permet de lutter contre ces généralités. Quand on s’est mis en contact avec le club, qui est toujours très ouvert à ce genre de projet et on le remercie pour ça, on avait cette idée de partage, de rencontre. Le stade, c’est un temple bien sûr mais au delà de ça on voulait montrer et expliquer tout ce qui se fait autour. Un groupe de supporters, comme un club, c’est un tout. C’était là une bonne occasion de montrer comment s’entremêlent stade, actions solidaires, culture, histoire… »

Cette visite ne constitue d’ailleurs pas un fin en soi puisque ces jeunes seront également conviés par le club à venir voir un match en début de saison.

  1. […] CULARO SHOW […]

  2. […] de la 11ème journée de Ligue 2. Le Grenoble Foot 38 accueillera Pau le samedi 2 octobre au Stade des Alpes. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 19 heures. A noter que tous les matchs de ce […]

Leave a Comment