Gilles Garnier (FBBP) : « on ne fera aucun complexe de supériorité »

Gilles Garnier (FBBP) : « on ne fera aucun complexe de supériorité »

Avant le match de barrage entre le GF38 et Bourg-Péronnas, Gilles Garnier, le co-président du FBBP, a livré une longue et intéressante interview sur le site officiel bressan, qu’on vous invite à retrouver en intégralité ici, dont nous vous livrons ci-après quelques extraits. Le match aller entre les deux équipes aura lieu ce mardi 22 mai au Stade des Alpes. Le match retour aura lieu à Bourg-en-Bresse le dimanche 27 mai (infos billetterie).




 

Vous pourrez les « venger » finalement ? (venger Oyonnax, qui a perdu en barrages contre le FCG, ngfi)

J’espère surtout que Grenoble ne sera pas le chat noir de l’Ain. Il y a un petit parfum de derby. Les compteurs sont à zéro, même si nous avons l’avantage de recevoir au match retour. Et il faudra se servir de cet avantage. Personnellement je n’ai pas vu jouer cette équipe de Grenoble. Il faut surtout s’occuper de nous, être irréprochables dans l’engagement. De ce point de vue-là, je ne me fais pas trop de souci. Au club, nous avons tous quelque chose à tirer de ce maintien en Ligue 2 : les joueurs sur leur CV, le staff, les dirigeants bénévoles… Ce serait vraiment dommage de passer à travers. Après, un match n’est jamais joué d’avance, on le voit en Coupe de France. Le terrain décide. Mais il faudra sortir la tête haute et ne rien avoir à regretter.

Il y a eu des incidents après le dernier match de Grenoble. Qu’attendez-vous de la commission de discipline ?

J’ai une pensée pour les dirigeants de Grenoble qui sont sûrement très peinés de ce qui s’est passé. Je suppose qu’il y aura des sanctions car on ne peut pas laisser passer ce genre de choses (ndr : envahissement du terrain et joueurs adverses pris à partie). Après, c’est le problème de Grenoble pas le nôtre.  Nous allons peut-être jouer le match aller devant des tribunes vides, mais si on veut continuer à faire du foot une fête en enlevant les grillages autour des terrains, ce genre de comportement n’est pas possible. Il faut avoir conscience que cela desserre le foot.

Sportivement, pensez-vous que la différence soit importante entre le FBBP01 et le GF38 ?

Pour moi, la différence existe entre le 3e de National et le 18e de Ligue 2. Cette différence doit se voir sur le terrain. Si on est capable d’aligner un match comme contre Sochaux, on ira chercher notre maintien. Aujourd’hui, si les deux équipes en sont là, c’est qu’elles ne méritaient pas mieux. Ni de se maintenir directement pour nous, ni de monter directement pour eux. Mais on ne fera aucun complexe de supériorité. Il faudra simplement se battre sur deux matches et tout donner.

Crédit photo : site officiel FBBP

Leave a Comment