GF38 : l’ivresse des quasi-sommets

GF38 : l’ivresse des quasi-sommets

Ce vendredi, aux alentours de 22h30, le rideau se baissera sur la saison du GF38, après un ultime déplacement à Sochaux. Pour son retour dans le monde professionnel, la formation grenobloise a assuré un maintien serein. Loin des ascenseurs émotionnels vécus lors des dernières saisons. Mais toujours portée par une passion loin de s’essouffler.

« Que du bonheur ». Avant le dernier match de l’année, Harouna Abou Demba a exprimé dans un sourire un avis majoritairement partagé. Après sept ans d’absence, Grenoble a retrouvé la Ligue 2. La première partie de saison a pu un temps faire rêver, si ce n’est de Ligue 1, au moins de barrage. « Cela s’est joué à peu de choses. Le football, ça va vite comme on dit », relativise le défenseur. « Mais ce retour dans le monde pro a fait du bien à tout le monde, à la ville, à moi aussi pour ma 1ère fois en L2. Dans l’ensemble cette saison est vraiment satisfaisante, on a accompli notre mission. Tout le monde le sait. »

L’ambiance lors du dernier match à domicile, magnifiée par l’hommage aux partants, lui donne raison. Exigent, le suiveur grenoblois sait aussi d’où revient le GF38 et a savouré, malgré des résultats domestiques en dents de scie.

Philippe Hinschberger ne dresse pas un constat différent. « Tout le monde aurait signé il y a 10 mois pour qu’on fasse cette saison. Quand je suis arrivé, c’était la 17e place qu’on envisageait. L’objectif majeur du club était le maintien en Ligue 2, il a été atteint confortablement. »

Et il a été atteint avec la manière. Un des enjeux de la saison était de ramener du « beau jeu », de s’émanciper de l’obligation de résultats pour proposer davantage de jeu. Le GF38 de Youssouf M’Changama a rempli son contrat. On s’est fait plaisir devant les matchs de Grenoble – la plupart du temps en tout cas. Sur le pré et en tribunes, même si on aurait aimé une affluence un poil supérieur, le spectacle a été au rendez-vous.

Le GF38 doit encore franchir un cap pour se rapprocher encore un peu plus des sommets. Mais il a confirmé qu’il était sur la bonne voie.

Leave a Comment