Ce GF38 est diabolique

Ce GF38 est diabolique

Grâce à un improbable csc d’Emmanuel Ntim, sur un centre sans danger de Yoric Ravet, sorti du banc à la 66ème minute, le GF38 est allé chercher un très important succès sur la pelouse de Valenciennes ce vendredi, pour le compte de la 24ème journée (0-1). D’autant plus que Clermont a perdu dans le même temps à Rodez (2-0 donc un but de Florian David) et qu’Auxerre a été tenu en échec sur la pelouse d’Ajaccio (0-0). Grenoble remonte sur le podium de la Ligue 2 !

Tout ne fut pas parfait. Si la première période a été plutôt aboutie, malgré parfois un manque de justesse technique, avec une belle variété offensive et les coups de pied arrêtés, le GF38 s’est montré beaucoup plus laborieux et bousculé au retour des vestiaires, même si ce fut pourtant le moment choisi pour faire la différence.

Grenoble se présentait dans une composition en partie renouvelée par rapport à la victoire face à Guingamp. Sans Ravet et Mombris, sur le banc, mais avec les retours de Moussa Djitté et Loic Nestor et la titularisation de David Henen.

Côte VAFC, à signaler l’absence d’Eric Vandenabeele, pourtant annoncé dans le groupe mais finalement forfait.

On attendait avec curiosité le début de match des Grenoblois, hors-sujet à Ajaccio pendant toute la première mi-temps, mais bien « dedans » quelques jours plus tard face à l’EAG.

Si Robail allumait la première mèche du match, les coéquipiers de Monfray se mettaient en mode « Stade des Alpes », avec des récupérations rapides et beaucoup de variété dans le jeu offensif. Après des premières banderilles de Semedo et Djitté, Benet se créait la première vraie occasion du match en éliminant son vis à vis côté droit avant de placer une frappe difficilement repoussée par Prior.
Passé le quart d’heure, le jeu du GF38 perdait en fluidité et les pertes de balle se multipliaient. Salles devait même s’employer face à Guillaume parfaitement trouvé en profondeur par Robail. Une occasion qui sonnait le réveil des Grenoblois et de Willy Semedo qui se créait coup sur coup trois opportunités d’ouvrir le score. Mais il butait à deux reprises sur un Prior vigilant, puis à un retour de Ntim après avoir combiné avec Benet et réalisé un très bon appel croisé.
Grenoble terminait bien ce premier acte mais se faisait une frayeur juste avant le retour aux vestiaires : à la conclusion d’une belle action collective, Guillaume faisait trembler les filets mais était justement signaler hors-jeu.

Les 9 tirs (dont 4 cadrés) et 5 corners du GF38 après 45 minutes témoignaient des intentions grenobloises même si l’efficacité et la justesse technique n’étaient pas toujours au rendez-vous de ce premier acte globalement (bien) satisfaisant.

Manu Perez et ses partenaires tardaient à se remettre dans leur match au retour des vestiaires, avec quelques erreurs techniques évitables. Les coups de pied arrêtés n’apportaient plus non plus le moindre danger. Le GF38 montrait un visage nettement moins séduisant alors que VA poursuivait ses efforts et apportait le danger à proximité des buts de Salles à l’image d’un centre de Cuffaut pour Diliberto qui manquait heureusement sa reprise alors qu’il était pourtant en bonne position.

Hinschberger se décidait à lancer astucieusement Ravet à la 66ème minute. Sans grand impact immédiat. C’était même Abeid qui bénéficiait d’une énorme opportunité face au but suite à une nouvelle récupération au milieu de son équipe. Mais il manquait heureusement complètement sa reprise du droit.
Une poignée de secondes plus tard, ce diable de Ravet plaçait un centre anodin… que Ntim catapultait de manière spectaculaire dans ses propres buts ! Un véritable coup du sort alors que le deuxième acte était clairement en faveur des locaux jusque là.

Grenoble tenait, plutôt aisément, ce score jusqu’au bout pour signer un succès qui va compter pour la suite et qui confirme la sensation que de nombreuses choses tournent en faveur des joueurs d’Hinschberger cette saison…

La fiche technique

A Valenciennes, stade du Hainaut, Grenoble bat Valenciennes 1-0 (mi-temps : 0-0). Arbitre : M. Palhies assisté de MM. Coniglio et Cravo.

Buts : pour Valenciennes ; Ntim (75e, csc) pour Grenoble.

Avertissements : Ntim (62e), Kankava (69e), Cuffaut (84e) à Valenciennes ; Henen (3e), Néry (31e), Perez (49e) à Grenoble.

VAFC : Prior – Ntim (cap.), Spano Rahou, Diliberto (Guel, 68e) – Cuffaut, Kankava, Picouleau (Macalou, 78e), Abeid – Robail (Elogo, 68e), Guillaume, Cabral.
Remplaçants : Konaté (g), Pellenard, Doukouré, Boutoutaou

GF38 : Salles – Néry, Monfray (cap.), Nestor, Abdallah – Pickel, Perez, Benet (Michel, 76e) – Henen (Ravet, 66e), Djitté (Anani, 76e), Semedo (Tapoko, 85e).

Remplaçants : Cozzi-Buet (g), Mombris, Straalman

2 Comments on this Post

  1. Jean François Martel

    Bon weekend GF 38 !!!

    Répondre
  1. […] Ce GF38 est diabolique – 1 jour […]

Leave a Comment