En plus de l’entraîneur Vincent Hognon, l’attaquant du GF38 Yoric Ravet était également présent ce samedi matin en conférence de presse avant la réception du Toulouse FC pour le compte de la 26ème journée de Ligue 2.

Sans doute pas le bon moment pour prendre le leader, qui avait déjà passé 4 buts aux Isérois lors du match aller. Mais le GF38 « est en mission » d’après les propos du Grenoblois relayés par le club sur ses réseaux sociaux. « Toulouse est une équipe qui jouera probablement en L1 la saison prochaine, on n’est pas dans la même cour. Mais sur un match, avec l’appuie du public, tout est possible. Mais pour avoir les supporters avec nous, il faut les entraîner de notre côté. »

Et pour cela les joueurs du GF38 vont devoir mettre d’autres ingrédients. Contre le TFC peu importe le résultat, il faudra dans tous les cas mettre la manière. Enfin, car les insuffisances ont niveau de l’état d’esprit sont récurrents chez cette équipe. « C’est bien de parler entre nous et se dire les choses mais ensuite c’est les actes qui vont être importants. Personne ne doit penser à soi mais penser au club« , explique Ravet.

Un altruisme qui serait le bienvenu au sein d’un groupe qui semble parfois un peu plus attaché à son confort personnel qu’au futur du club.

« J’espère que nos supporters vont nous pousser. On est en difficulté, on a besoin de tout le monde. Sur le terrain, on entend. » conclut le joueur.

Les demandes sont passées. Nul doute que comme face à Niort les supporters du GF38 joueront leur rôle. Eux. Il va falloir que les joueurs de Vincent Hognon se mettent également au niveau. Demander, c’est bien. Offrir en parallèle, c’est encore mieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici