[Vidéo] Quand Grenoble défiait le grand Saint-Étienne en coupe de France (1970)

[Vidéo] Quand Grenoble défiait le grand Saint-Étienne en coupe de France (1970)

Plongeons nous un peu dans l’histoire du football grenoblois pour remonter à la saison 1969-1970. Le « GF38 » s’appelle alors « FC Grenoble » et évolue en D2. C’est le parcours en coupe de France qui va mettre les Dauphinois sur le devant de la scène.
Après avoir sorti l’USM Malakoff (D3) 2-0 en 32e de finale, l’équipe entraîné par René Gardien hérite de l’AS Saint-Étienne en 16e de finale. A ce niveau de la compétition, les matchs se jouent sur terrain neutre et la rencontre se dispute à Gerland.
Pour resituer un peu l’ASSE à cette époque là les Verts restent sur 3 titres de champion de France et en gagneront un 4e à l’issue de la saison. Spoil : ils feront même le doublé Championnat – Coupe après avoir écrasé Nantes en finale 5-0. En coupe des Champions, les Stéphanois sortent le Bayern Munich mais s’inclinent face au Légia Varsovie en 8e de finale de l’épreuve européenne.

C’est dire le mythe qui se dresse devant le « FCG ». Et pourtant ce 1er mars 1970 les Isérois vont faire douter le géant vert. Grenoble ouvre même le score (csc de Durkovic) et tient le nul à la pause (1-1) avant de céder au retour des vestiaires, malgré un but de Daniel Sanlaville, pour finalement s’incliner 4-2 (buts pour l’ASSE : Hervé Revelli, Francis Camérini, Salif Keita et Dusé csc) face à la formation alors entraînée par Albert Batteux… ancien entraîneur de Grenoble.

Les Verts écriront leur épopée lors des saisons suivantes. Pour Grenoble, la suite sera plus difficile avec une relégation en D3 l’année d’après puis en D4 dans la foulée.

Les effectifs :

FCG : Dusé, Laffont, Perli, Ceccon, Bailet, Blanc, Copé, Koum, Pélisson, Wisniewski, Sanlaville.

ASSE : Carnus, Revelli, Bereta, Parizon, Mitoraj, Jacquet (Aimé de son prénom), Polny, Camérini, Bosquier, Durkovic, Keita.

Le match :

Leave a Comment