Raphaël Gherardi : «  Nous avons un super groupe avec un superbe état d’esprit, le tout, dans un super club »

Raphaël Gherardi : «  Nous avons un super groupe avec un superbe état d’esprit, le tout, dans un super club »

Nous avons pris quelques nouvelles de Raphaël Gherardi, blessé en fin de saison dernière, et qui poursuit actuellement sa rééducation. L’occasion de faire un point avec le talentueux et sympathique milieu de terrain sur son retour, ses objectifs et le début de saison du Grenoble Foot 38.




Raphaël, est-ce que tu peux nous donner quelques nouvelles ?

Ma reprise se passe plutôt bien, je commence à voir le bout du tunnel tout doucement. J’ai passé trois semaines de rééducation à Clairefontaine, c’était vraiment top de pouvoir travailler là-bas, dans de telles conditions. Je suis ensuite revenu à Grenoble pour continuer à bosser avant de me faire une nouvelle fois opérer la semaine passée pour enlever une vis. Maintenant je suis prêt à entamer six semaines de préparation avant de pouvoir être prêt pour la compétition.

Une date de retour à l’entrainement prévue ?

Je n’ai pas exactement de date définie pour la reprise de l’entraînement avec le groupe pour le moment. J’en saurai un peu plus en fonction des douleurs que je ressens, ou non, durant les semaines à venir avec mes charges de travail.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

J‘espère vraiment que nous allons réaliser une belle saison dans la continuité de celle de l’an passé et être le plus longtemps possible dans le bon wagon, puis, pourquoi pas avoir une belle surprise à nouveau en fin de saison. C’est tout ce que je peux nous souhaiter collectivement ! Nous avons un super groupe avec un superbe état d’esprit, le tout, dans un super club ! Après individuellement, je me souhaite de me rétablir au mieux, de retrouver petit à petit mon niveau et revenir encore plus fort de cette blessure. Je travaille pour en tout cas ! Mais surtout de reprendre du plaisir sur le terrain, de retrouver toute cette atmosphère les jours de match, car cela me manque énormément !

Que penses-tu du début de saison de l’équipe ?

Je trouve que l’équipe fait un bon début de saison puisque nous sommes sur le podium. Je ne suis pas plus surpris que ça car, comme je peux le répéter, nous avons vraiment un super groupe, avec de la qualité et avec un état d’esprit qui fait notre force depuis la saison dernière. Chaque joueur se bat pour l’autre et je pense que ça va être déterminant dans ce championnat de National. L’équipe fait un très bon début de saison avec 3 victoires et un nul en 4 matchs c’est très cohérent et encourageant pour la suite. On est toujours invaincu en championnat depuis novembre dernier donc c’est toujours intéressant de pouvoir repousser cette échéance le plus longtemps possible, même si toutes les séries ont une fin ! On surfe sur notre dynamique de la saison dernière donc à nous de continuer ainsi.

Que penses-tu du niveau du championnat dans la globalité ?

C’est assez difficile de tirer un niveau global de ce championnat. Chaque match à l’air particulier et il n’y a pas énormément d’écart entre chaque équipe comme on peut le voir au niveau des résultats, tout le monde peut battre tout le monde. C’est relativement indécis. Il y a des équipes qui vont jouer un peu plus au ballon que d’autres et d’autres qui vont t’attendre à onze derrière et jouer les deux ou trois contres-attaques à fond pour essayer de gagner le match là-dessus. C’est donc assez particulier, un championnat avec beaucoup d’engagement physique.

Strasbourg, ton club formateur, de retour en Ligue 1, tu as forcément un peu suivi ?

J’ai évidemment suivi le retour en Ligue 1. Je suis d’ailleurs très heureux pour le club, il y a eu un travail énorme depuis le dépôt de bilan, c’est exceptionnel d’avoir retrouvé l’élite cet été, pour les supporters, la ville de Strasbourg et tous les gens qui se sont dévoués à la renaissance du RCS ! J’ai une pensée particulière pour Guy Feigenbrugel et François Keller que j’apprécie beaucoup, qui ont repris le club en CFA2 et qui peuvent enfin savourer leur super travail avec ce retour en élite.

Grenoble peut s’inspirer du parcours du RC Strasbourg ?

Évidemment que Strasbourg est une référence dans son parcours, ils ont fait une remontée au plus haut niveau d’une façon incroyable. Donc bien-sûr qu’un club comme Grenoble doit s’en inspirer, tous les clubs d’ailleurs. Mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire (rires) !! À nous de faire notre propre bonhomme de chemin et on verra ce que l’avenir nous réserve.

Propos recueillis par Jonathan Helbling

Leave a Comment