The Good, The Bad, The Queen. Analyse de la rencontre de la 16e journée de National entre Les Herbiers et le Grenoble Foot 38 avec ce que nous avons aimé (Good), ce que nous avons moins aimé (Bad), et le fait du match (Queen).




The Good

Le GF, enfin décisif sur coup de pied arrêté

On en parlait depuis quelques matchs, notamment à domicile où le GF 38 a multiplié les corners notamment contre Chambly sans jamais réussir à trouver la faille : les coups de pied arrêtés sont une arme pas suffisamment exploitée par les Isérois. C’est pourtant d’un coup de pied de coin que la délivrance est venue : enfin ! Avec des tireurs aussi adroits que Jessy Benet, on n’arrivait pas à comprendre que Grenoble ne marque pas davantage sur CPA, et bien c’est désormais chose faite ! Dans ce genre de rencontres extrêmement fermées, ces phases arrêtées peuvent être décisives et les hommes d’Olivier Guégan l’ont bien compris.

La série en cours

Et de onze matchs consécutifs sans défaite pour Grenoble ! Alors parmi ces onze, il y a la victoire écrasante contre l’Étoile Sportive de Valleiry en Coupe de France, mais les qualifications contre Chasselay, Annecy et Tarbes ne sont pas anodines. En championnat, le GF reste donc sur sept rencontres sans défaites (4 victoires et 3 nuls) et s’affiche comme l’équipe en forme dans le haut du tableau. Il reste un match pour boucler cette année 2017 de la plus belle des manières et étirer cette série qui prouve que même quand les Bleu et Blanc sont en difficulté, et bien ils ne perdent pas ! Et ça, c’est très important !

La défense tient bon

Quatrième clean-sheet d’affilée pour Grenoble ! Si l’attaque est un peu en berne, la défense elle tient le choc. Avec le retour de Maxime Spano, la triplette de derrière est vraiment intraitable et que ce soit Maubleu ou Pape Camara, les deux gardiens brillent aussi dans leur cage. C’est un peu cliché, mais c’est vrai : si les attaques font remporter des matchs, ce sont les défenses qui font gagner des championnats. Et à ce petit jeu-là, Grenoble est plutôt bon avec la deuxième meilleure défense de National 1.

The Bad

On s’est ennuyés devant nos écrans

Alors on ne pas se le cacher, le match d’hier n’était assurément pas le plus beau qu’on ait pu voir du GF cette saison. On pourrait même appeler cela une purge. Pourtant, avant la rencontre, Olivier Guégan parlait des Herbiers comme d’une équipe joueuse mais qui pouvait encaisser beaucoup de buts. Force est de constater que les Vendéens ont décidé de fermer boutique même s’ils n’ont rien pu faire sur la seule réalisation du match. Florian Sotoca a bien eu l’occasion d’alourdir le score en fin de match si le poteau ne l’avait pas empêché de marquer un doublé, mais à part cette opportunité, Grenoble a eu beaucoup de mal devant le jeu et nous de tenir tout le match. Après, est-ce qu’on ne préfère pas voir le GF gagner sans la manière que l’inverse, on vous laisse libre juge.

Belvito et Maanane ne marquent pas

Titularisés tous les deux sur le front de l’attaque, pour laisser le couloir droit à Florian Sotoca, Belvito et Maanane avaient l’occasion de prouver qu’une association entre les deux avant-centres grenoblois était possible. Malheureusement ni l’un ni l’autre n’a réussi à se mettre en valeur et le temps commence à paraître long pour Edwin notamment qui n’a plus marqué en championnat depuis… la première journée. Alors qu’il nous avait habitué à scorer en CFA, l’ancien rémois a beaucoup plus de mal cette saison alors qu’il a éclaboussé la saison dernière de son talent. Gageons qu’un simple but suffira à lui redonner confiance, encore faut-il qu’il arrive parce que hier, ce fut compliqué. Dans un match très fermé, Belvito n’est pas non plus parvenu à s’imposer et lui non plus n’a pas marqué depuis un moment : c’était le 4 novembre dernier contre La Duchère.

The Queen

Grenoble grimpe sur le podium

La rencontre entre Rodez et Marseille-Consolat n’ayant pu arriver à son terme, il faudra attendre bien sûr qu’elle se termine pour savoir si Grenoble a, ce week-end encore, repris des points à ses concurrents. Cholet a arraché le match nul en fin de match à Boulogne mais a lâché deux points en route, Dunkerque a perdu, Béziers et Lyon la Duchère se sont neutralisés : le GF fait donc la belle opération du week-end et grimpe sur le podium. Les Isérois partagent la 2e place avec le Red Star qui s’est imposé dans les toutes dernières minutes de son derby francilien contre Créteil. La seule victoire – hormis celle de Grenoble – pour l’une des six premières équipes du classement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici