Que dit le règlement de la LFP en cas d’égalité au classement ?

Que dit le règlement de la LFP en cas d’égalité au classement ?

Jamais inutile de faire un petit point règlementaire alors que la fin de championnat de Ligue 2 approche à grands pas. Que dit donc le règlement de la Ligue Professionnel de Football (LFP) en cas d’égalité au classement à l’issue des 38 journées de l’exercice en cours ?

En tête des critères de départage intervient d’abord la différence de buts général. Un critère qui avantagerait plutôt l’AJ Auxerre en l’état, beaucoup moins le Paris FC par exemple. Vient ensuite les points pris lors des confrontations directes, et là c’est le GF38 qui serait désavantagé contre  ses concurrents au Top 5.

On n’en viendra pas là vu l’énorme avance de Toulouse par rapport à Grenoble sur la différence de but mais le cas de figure est intéressant. En admettant que les deux terminent à égalité avec le même goal-average, il faudrait aller jusqu’au critère 5 pour les départager (liste ci-après). Et à ce petit jeu là c’est Toulouse qui serait devant grâce à ses buts au Stade des Alpes lors du match aller.

Règlement LFP : les critères de départage en cas d’égalité au classement

 

  1. […] Paris qui serait devant grâce au critère « confrontations entre les deux équipes », qui est le 2ème critère de départage après le goal average […]

Leave a Comment