[Officiel] Un premier contrat pro pour Brandon Domingues avec Troyes

[Officiel] Un premier contrat pro pour Brandon Domingues avec Troyes

Comme nous vous en avions parlé il y a quelques jours, Brandon Domingues a signé son premier contrat professionnel avec l’ESTAC. Le club de Troyes (Ligue 2) a officialisé la nouvelle ce jeudi.

La présentation et les premiers mots du joueur sur le site de Troyes :

Né le 6 juin 2000 à Grenoble, il a débuté le football dans le club phare de sa ville, le GF38, dès l’âge de 6 ans. « J’ai fait toutes mes classes jusqu’en U15 élite. Puis, j’ai eu des sélections Rhône-Alpes et c’est à ce moment-là que l’Estac m’a remarqué ». Après un stage de détections au club, Brandon convainc les éducateurs troyens et intègrent le Centre de Formation. « Je suis arrivé en U16 mais j’ai été directement surclassé pour ma première saison. J’en ai fait une seconde avec le coach Benjamin Bureau, avant de passer en U19 avec Carlos Lopez et Vincent Carlier. Puis, j’ai joué 3 ans avec la réserve. Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai passé un cap, avec en bonus le port du brassard de capitaine qui m’a donné encore plus confiance.» Sur la dernière saison, Gharib Amzine lui fera disputer 16 matches avec la réserve professionnelle, en National 3. Il en deviendra l’un des joueurs les plus décisifs avec 7 buts et 7 passes décisives.

En présence du président Daniel Masoni, du directeur sportif Luis De Sousa, de son agent, sa mère et sa soeur, Brandon Domingues est évidemment très heureux de passer un cap en signant professionnel à l’ESTAC. « C’est un rêve qui se concrétise, mais ce n’est qu’une étape. Je dois faire mes preuves, montrer que j’ai envie. Mais aujourd’hui, c’est déjà une belle récompense, je ne peux que remercier ceux qui m’ont entouré, le club, le président, le directeur sportif qui m’ont donné cette chance. Je souhaite également remercier le staff professionnel, les éducateurs du centre, Benjamin Bureau, Vincent Carlier, Gharib Amzine. Sans oublier le directeur Farès Bouzid, et tous mes coéquipiers qui ont été là car sans eux, je n’aurai pas été aussi performant. Maintenant, le plus dur commence. Je savoure aujourd’hui et demain est un autre jour, on repart au travail. »

Crédit photo : ESTAC

Leave a Comment