Ligue 2. Amine Sbaï, un artiste à Grenoble

Ligue 2. Amine Sbaï, un artiste à Grenoble

Alors que les footballeurs du GF38 vont enfin retrouver le chemin des terrains ce jeudi après une reprise placée sous le sceau des tests médicaux, nous avons pu nous entretenir avec Amine Sbaï, première recrue annoncée par le club grenoblois cet été. Le jeune joueur de 21 ans a montré à Sète, en National, qu’il avait de l’or dans les pieds. Un talent à confirmer.

L’accent ne trompe pas. Son entrain, malgré la canicule qui s’abat sur la capitale des Alpes en ce moment, non plus. « J’ai connu pire niveau chaleur dans le sud » sourit Amine Sbaï.

Le jeune homme de 21 ans, qui réside pour le moment encore à l’hôtel en attendant de trouver son prochain lieu de vie, est un pur produit gardois, tombé dans le football quand il était petit avec notamment deux grands frères, Salaheddine et Hatim qui ont été professionnels. « Toute ma famille est foot ! Nous sommes 5 frères, on joue tous. En ce qui me concerne j’ai commencé à l’âge de 5 ans et je suis resté 10 années au Nîmes Olympiques avant de partir en U17. En U19 R1 première année j’ai joué à Vergèze avant de rejoindre Castelnau-le-Crès en U19 Nat avec comme entraîneur Cyril Jeunechamp. »

Le jeune Sbaï s’y illustre, démontrant déjà des qualités techniques très au-dessus de la moyenne. Il rejoint Alès en N3, pour sa première expérience Seniors. Il y évolue pendant deux saisons tronquées à cause du Covid mais malgré tout aboutie sur un plan personnel. « On a pu jouer que 15 matchs la première année et ensuite seulement 6 en championnat la seconde. Heureusement lors de cette dernière on a eu un bon parcours en Coupe de France en allant jusqu’en 16ème de finale face à Montpellier. »

Avec 5 buts en championnat pour sa première saison de N3 puis 9 buts en 11 titularisations (coupe et championnat confondus), à même pas 20 ans, Sbaï ne manque pas de sollicitations. Si un essai à Valenciennes (Ligue 2) n’aboutit pas, il trouve sa place au FC Sète en National la saison dernière.

« Une saison au cours de laquelle on a atteint notre objectif collectif même si ce fut compliqué puisqu’on a attendu la dernière journée pour se maintenir. Mais c’était finalement à l’image de notre équipe qui n’a jamais rien lâché, qui a obtenu pas mal de points dans les dernières minutes des matchs tout au long de la saison. D’un point de vue personnel je me suis senti bien dans ce championnat que je découvrais et je pense avoir fait une bonne saison même si je suis très exigeant et que je pense toujours pouvoir faire mieux. »

Le Sétois, qui a marqué 6 buts et délivré 3 passes décisives en 29 apparitions, fait en tout cas partie des révélations de la saison. Au-delà de ses stats, sa capacité d’élimination et d’accélération du jeu marquent les esprits.

Le National ne peut être qu’un tremplin pour le joueur. Malgré de l’intérêt de clubs de Ligue 1 (le nom de Lorient a été évoqué), c’est donc vers le GF38 qu’a choisi de se diriger Sbaï. « J’avais des touches plus haut, mais mon objectif était d’aller dans un club où je pouvais avoir une chance de jouer. On est jamais sûr bien évidemment de jouer, c’est à chaque fois au joueur de se mériter sa chance, mais c’est plus facile de se faire une place pour un jeune joueur en Ligue 2. Et pourquoi Grenoble ? Parce que le feeling a été bon, le projet que m’a présenté Max Marty m’a plu. Ca c’est bien passé également quand j’ai pu parler avec l’entraîneur. La saison dernière a été plus compliquée mais le GF38 avait terminé 4ème la saison d’avant. On a de quoi faire de belles choses cette saison. »

Et Sbaï espère apporter sa pierre à l’édifice. Pour mieux le connaitre, nous lui avons demander de nous parler de son poste de prédilection et de ses qualités/défauts. « Je suis un joueur assez technique, avec une palette développée. J’aime bien les 1 contre 1, je pense que c’est ma grande force. Sur les progrès il y a la puissance, surtout en évoluant désormais en Ligue 2, et l’efficacité devant les buts mais à mon âge je considère que je peux et que je dois progresser encore absolument de partout. Pour le poste je peux jouer en 10 mais je suis surtout un joueur qui évolue excentré à gauche. Je suis droitier donc j’aime bien rentrer. »

Le joueur de 21 ans possède également la maturité pour savoir que ce n’est pas dans un numéro de soliste qu’il pourra s’épanouir et se faire une place dans ce nouveau championnat qu’il découvre… « J’espère faire une grande et bonne saison ensemble, qu’on s’entende bien, qu’on puisse ressentir du plaisir ensemble et en donner à nos supporters. Si ces ingrédients sont réunis, cela devrait être une bonne année. »

En attendant le joueur a hâte de retrouver « une vraie reprise » ce jeudi après 3 jours de tests médicaux. Retrouver le terrain. Retâter le ballon. Et être découvert par son nouveau public. Amine Sbaï est devant sa nouvelle page blanche. A lui de désormais nous émerveiller.

  1. […] (6 buts, 4 passes décisives) en N1 avec Sète, il va découvrir le niveau Ligue 2 à 21 ans. Le joueur a accordé une interview à nos confrères et a expliqué pourquoi, malgré des intérêts d’autres clubs, notamment en […]

  2. […] Actualités […]

Leave a Comment