Les clubs de L1 & L2 privilégient la saison 2020-2021

Dans son édition du jour, le journal L’Équipe dévoile le schéma pour l’avenir des saisons 2019-2020 et 2020-2021 de Ligue 1 et de Ligue 2 présenté par l’UCPF (Union des Clubs Professionnels de Football) à l’occasion du Bureau de la LFP le 3 avril dernier et appuyé par 19 clubs de L2 et 7 de L1.

L’idée générale est avant tout de sécuriser en priorité le bon déroulement de la saison prochaine, en actant rapidement la date de son coup d’envoi et ensuite seulement de voir comment éventuellement terminer la saison actuelle si c’est toujours possible. Pourquoi ? Parce que les droits télés seront nettement plus importants pour 2020-2020, du fait du nouveau contrat démarrant avec Mediapro.

 

Les trois étapes du schéma :

  • Adopter un scénario proactif de sortie de crise, avec la construction immédiate d’un calendrier “à l’envers” qui part d’une date de lancement de la saison 2020-2021, entérinée dès maintenant par la FFF et la LFP.
  • Sécuriser prioritairement les 5,2 milliards d’euros des droits TV de 2020-2024 en modifiant, a minima, et uniquement en cas d’accord écrit des diffuseurs Mediapro et Canal +, les attributs du championnat 2020-2021 (date de démarrage, durée, nombre de matchs en semaine…). Principe du risque zéro sur nos droits TV 2020-2024.
  • Gérer du mieux possible la fin de la saison 2019-2020. En fonction de la date connue du lancement de l’édition 2020-2021 et de la durée de la trêve entre les deux saisons, on obtient le nombre maximum de matchs entre la date de feu vert qui sera donnée à un moment ou un autre par les autorités, et la date maximum de fin de championnat.

Leave a Comment