Le GF38 prend-il vraiment moins de points en hiver ?

Le GF38 prend-il vraiment moins de points en hiver ?

C’est un argument que l’on entend souvent, aussi bien dans la bouche des membres du club que des supporters : une fois la bise hivernale venue, le GF38 se retrouverait un peu plus dépourvu en victoires.
Des conditions climatiques à lier bien sûr aux conditions d’entraînement. Ce n’est pas parce qu’il fait plus froid que Grenoble prendrait supposément moins de points mais parce que que son contexte de préparation est impacté par la météo.

Sur ce point là ce n’est pas une supposition mais un simple constat : les structures d’entraînement du GF38 sont indignes d’un club professionnel. Pas de débat sur le sujet.

Est-ce que cela a un vrai impact sur les résultats (on ne parle pas de la manière) des footballeurs grenoblois. C’est ce que nous avons essayé de voir.

Notre méthodologie :

On ne s’est intéressé qu’aux saisons de Ligue 2 et de National du GF38 depuis 2000 (à noter que pour le CFA nous avions à l’époque fait un point sur les mois de janvier). Trois chiffres ont été retenus : le nombre de points moyen pris lors des matchs disputés en août, septembre, octobre et novembre ; le nombre de points moyen pris lors des matchs disputés en décembre, janvier, février et mars et le nombre moyen pris sur la saison.

Le tableau récapitulatif :

Que faut-il en retenir ? Déjà il ne faut pas oublier qu’il y a d’autres critères qui entrent en jeu sur les résultats (difficulté du calendrier, blessures, dynamique). La saison du retour en Ligue 2, par exemple, les Grenoblois avaient réalisé une phase aller énorme avant de s’écrouler suite à une usure mentale et physique compréhensible après deux accessions consécutives.

Ensuite que ce n’est pas une vérité absolue : sur 12 saisons étudiées, le bilan hivernal n’est ainsi inférieur qu’à 7 reprises au bilan estival.
Enfin qu’une tendance s’affirme toutefois de plus en plus. 4 des 5 meilleurs bilans hivernaux se situent avant 2005. La seule exception est la saison de Ligue 2 après les deux années en Ligue 1, qui avait vu le GF38 connaître une entame catastrophique.

Comment l’expliquer ? Ce ne sont que des suppositions mais à notre avis par l’augmentation du degré d’exigence dans le football professionnel. Ce ne sont pas les conditions grenobloises qui régressent, ce sont celles des adversaires qui s’améliorent. Des détails, mais qui ajoutés les uns aux autres créent des différences.
S’il ne faut pas se réfugier uniquement derrière l’excuse hivernale, c’est incontestablement une problématique qui se fait récurrente et sur laquelle le club isérois va devoir réfléchir. Et s’améliorer en conséquence.


Les chiffres en détail :

2000-2001 : 1er du National

  • 76 points en 38 journées : 2 points
  • août → novembre 34 points en 16 matchs : 2,12
  • décembre → mars 30 points en 14 matchs : 2,14

2001-2002 : 16e de Ligue 2

  • 42 points en 38 matchs : 1,10 points
  • août → novembre 20 points en 18 matchs 1,11
  • décembre → mars 19 points en 16 matchs 1,18

2002-2003 : 12ème de Ligue 2

  • 47 points en 38 matchs : 1,23 points
  • août → novembre 26 points en 17 matchs 1,53
  • décembre → mars 16 points en 14 matchs 1,14

2003-2004 : 15ème de Ligue 2

  • 43 points en 38 matchs : 1,13 points
  • août → novembre 11 points en 16 matchs 0,69
  • décembre → mars 22 points en 14 matchs 1,57

2004-2005 : 11ème de Ligue 2

  • 48 points en 38 matchs : 1,26 points
  • août → novembre 22 points en 17 matchs 1,29
  • décembre → mars 19 points en 13 matchs 1,46

2005-2006 : 10ème de Ligue 2

  • 48 points en 38 matchs : 1,26 points
  • août → novembre 23 points en 17 matchs 1,35
  • décembre → mars 17 points en 14 matchs 1,21

2006-2007 : 5ème de Ligue 2

  • 59 points en 38 matchs : 1,55
  • août → novembre 27 points en 17 matchs 1,59
  • décembre → mars 13 points en 13 matchs 1

2007-2008 : 3ème de Ligue 2

  • 63 points en 38 matchs : 1,66
  • août → novembre 29 points en 17 matchs 1,70
  • décembre → mars 19 points en 13 matchs 1,46

2010-2011 : 20ème de Ligue 2

  • 33 points en 38 matchs : 0,87
  • août → novembre 11 points en 16 matchs 0,69
  • décembre → mars 13 points en 12 matchs 1,08

2017-2018 : 3ème du National

  • 51 points en 32 matchs : 1,59
  • août → novembre 23 points en 13 matchs 1,77
  • décembre → mars 18 points en 13 matchs 1,38

2018-2019 : 9ème de Ligue 2

  • 50 points en 38 matchs : 1,31 points
  • août → novembre 27 points en 15 matchs 1,8
  • décembre → mars 15 points 15 en matchs 1

2019-2020 : 9ème de Ligue 2

  • 35 points en 28 matchs : 1,25
  • août → novembre 21 points en 16 matchs 1,31
  • décembre → mars 14 points en 12 matchs 1,16

Leave a Comment