Le GF38 n’a pas perdu ses bonnes habitudes

Le GF38 n’a pas perdu ses bonnes habitudes

Grenoble a battu Annecy (3-1, revivez le live ici) ce samedi pour son premier match de préparation. S’il reste compliqué de tirer de grands enseignements d’une première sortie, des motifs de satisfaction existent. Au premier rang desquelles la victoire en elle-même qui maintient la dynamique de succès enclenchée par les troupes de Guégan il y a quelques mois.

Le match

Une large revue d’effectif des deux côtés pour ce premier match officiel disputé devant une jolie petite affluence majoritairement grenobloise.


Peu de rythme et d’impact, pas énormément d’occasions, notamment pendant les 40 premières minutes du match mais une volonté de bien faire et de travailler les automatismes, le placement et les déplacements.

Grenoble a été au-dessus physiquement et c’est on ne peut plus logique puisque les Haut-Savoyards n’ont repris qu’il y a une semaine. Les coéquipiers de Pinto Borges, qui a hérité du brassard au coup d’envoi du match, ont aussi eu globalement la possession du ballon et, fidèles à leurs principes de la saison passée, ont cherché à rapidement le récupérer quand ils ne l’avaient pas.
Si Annecy a ouvert le score, la réaction fut immédiate avec une égalisation moins de 5 minutes plus tard : bon centre d’Harouna Demba, tête imparable de Belvito, c’est toujours bon pour la confiance du buteur sur qui on met une pièce cette saison.

Le GF38 n’aime pas perdre. Il aime encore plus gagner. Les Isérois ne se sont donc pas faits prier pour mettre à profit les erreurs de la défense locale largement remaniée après la pause. David a rapidement donné l’avantage à son équipe après une mauvaise transmission d’un défenseur du FCA. En fin de match Edwin Maanane a rappelé qu’il portait toujours le maillot du GF38 en ne gâchant pas l’offrande de ce même David qui entame cette nouvelle saison comme il avait fini la dernière : en se montrant décisif.

Les recrues

Forcément, leur prestation allait être un peu plus scrutée que celle de leurs coéquipiers. Là encore le jugement est difficile sur un match de reprise qui tient finalement presque plus de l’opposition.
Demba a été l’auteur d’une passe décisive, donc. Plutôt solide dans l’ensemble, il a aussi eu quelques légitimes problèmes de placement – on pense notamment à une action en début de match où Barbosa a été trouvé dans son dos. Mais rien d’illogique et surtout rien qui ne va pas s’améliorer avec le temps et le travail.
Alexi Peuget a montré qu’il était techniquement au-dessus du joueur moyen de National, très propre dans les transmissions, intéressant pour les coup-de-pied arrêtés. Maintenant il sera également attendu sur l’impact physique et dans une rencontre sans gros engagement des deux côtés, c’est tout simplement impossible à juger. En tout cas il semble prometteur dans un profil moins « besogneux » que ses camarades du milieu.
Un petit mot également sur Papa Camara qui en l’absence de Maubleu (et Monti) a confirmé (ceux qui suivent la réserve du GF38 en ont déjà eu quelques aperçus l’an dernier) qu’il pouvait endosser le rôle de #1 si besoin.

L’adversaire

Pas de Cianci (ischios) et Adou (cheville), Akrour a joué la première mi-temps, sans particulièrement avoir l’occasion de s’illustrer. Voilà pour les anciens Grenoblois.
Parlons un peu de l’éventuel futur élément du GF38, en tout cas présenté comme une priorité du recrutement : Valentin Jacob. Il était positionné à droite du trident offensif haut-savoyard, ce qui confirme sa polyvalence puisqu’il peut également jouer dans l’axe ou à gauche si besoin. Il a été l’auteur d’une première période convaincante, ponctué en plus de l’ouverture du score d’une frappe croisée dans un angle fermé. Assurément il ferait un bon renfort. A condition que le FCA finisse par le lâcher, ce qui semble loin d’être fait.

Crédits photo : Ali Djebbas / Métro-Sports

  1. […] Le GF38 n’a pas perdu ses bonnes habitudes – 16/07/2017 […]

Leave a Comment