GF38 – RC Grasse (0-0) : un air de déjà-vu

GF38 – RC Grasse (0-0) : un air de déjà-vu

Les footballeurs du GF38 ont disputé leur premier match de préparation, ce samedi, à Aix-les-Bains, face à une formation de National 2, le RC Grasse. Un rendez-vous attendu du fait de la présence sur le banc grenoblois d’un nouveau chef d’orchestre : Maurizio Jacobacci. Au-delà du résultat (0-0), la partition récitée n’a pas surpris.

Les enseignements d’un premier match estival sont rarement nombreux, encore plus après une semaine de stage et un travail foncier conséquent. Celui de cet été 2021 avait toutefois une saveur particulière à cause du nouveau technicien du GF38. Avec une question qui brûlait les lèvres de tous les suiveurs : l’Italien allait-il tout révolutionner dès ce premier rendez-vous ou s’appuyer sur les acquis des saisons précédentes ?

Le chantier est au milieu

C’est clairement la seconde option qui a été choisie lors de ce GF38 – Grasse. Déjà dans le système. A l’exception de quelques minutes en fin de première période, après la sortie sur blessure de Charles Pickel (cheville, il indiquait que ce n’était pas très grave à l’issue du match), Grenoble a évolué dans son très traditionnel 433, le plus souvent avec une pointe basse (Pickel puis Perez) et deux excentrés sur le plan offensif (Diallo/Ravet puis Ondaan/Krstinsson avec parfois quelques permutations).


Au niveau du choix des hommes également. Avant la revue d’effectif de la seconde période, la base défensive (Maubleu – Gaspar, Monfray, Nestor, Mombris – Pickel) ressemblait beaucoup à une équipe-type. Idem devant avec Ravet et Diallo alors qu’Henen a joué en pointe à la place d’un Anani blessé (quadriceps) en fin de stage qu’on aurait très bien pu imaginer titulaire s’il avait été apte.

Le « chantier » se trouve comme prévu davantage au milieu, avec le départ de Jessy Benet, celui (moins impactant mais cela reste un joueur en moins) de Kevin Tapoko et celui toujours très envisageable de Pickel. La bonne nouvelle dans ce secteur est le retour de Manu Perez qui a joué toute la seconde période, avec le brassard au bras. Pour le reste, en attendant des recrues et notamment Kokhreidze, difficile d’établir une hiérarchie pour le moment, avec des choix davantage faits sur la forme du jour que sur une volonté de préparer le moyen terme.

Toujours sur les hommes pour ce GF38 – Grasse, on a revu deux anciennes têtes, Terell Ondaan et Kristofer Kristinsson, plutôt intéressants, surtout ce dernier et découvert les têtes de Trento et Belkheir plutôt appelés à être des joueurs de la réserve même s’ils font la préparation avec le groupe Ligue 2. Gio Kokhreidze était lui en tribune. Il est annoncé en forme et va démarrer les entraînements collectifs dès la semaine prochaine.
Sur un plan plus anecdotique mais aussi de « déjà-vu », Pickel a mis 9 minutes à se faire réprimander par l’arbitre parce qu’il parlait trop. Certaines choses n’ont pas eu le temps de changer en quelques semaines. Et c’est tant mieux !

Sur le plan du jeu difficile de tirer de grands enseignements de cette première sortie. Des intentions, mais pas énormément de concrétisation, avec peu d’occasions franches (une bonne reprise de Ravet peu après le quart d’heure de jeu, une tête de Straalman au retour des vestiaires, pour les plus notables). Les coups de pied arrêtés ont été plus intéressants en seconde période, avec Belmonte aux manettes, qu’en première.
Les joueurs de Jacobacci ont cherché à presser haut et à mettre en place un jeu direct, avec plus ou moins de réussite. Est-ce qu’on a « aimé » le match ? Non en tant que tel mais il faut le voir comme un match de reprise, un prolongement de cette semaine de stage et pas comme une entité isolée.

Difficile aussi dans ce cadre de distribuer bons et mauvais points, tous les joueurs n’encaissent pas la prépa’ de la même façon et la vérité de ce samedi ne sera pas celle de mardi et de vendredi prochain.
Les Grenoblois ont travaillé. Il reste encore beaucoup de travail mais cette saison est désormais lancée !

Les compositions :

GF38 (1ère mi-temps) : Maubleu – Gaspar, Monfray, Nestor, Mombris – Pickel (Sylvestre-Brac, 44e), Cissé, Michel – Ravet, Henen, Diallo.

GF38 (2ème m-temps) : Salles, Nery, Sylvestre-Brac, Straalman, Abdallah – Perez, Belmonte, Trento – Ondaan, Belkheir, Kristinsson

La réaction du coach après GF38 – Grasse :

  1. […] footballeurs grenoblois ont disputé trois matchs amicaux avec des nuls contre Grasse (0-0) et Dijon (1-1) et une victoire face au FC Villefranche Beaujolais (3-2). Tirons un premier bilan […]

Leave a Comment