GF38 – Le fromage après le désert ?

GF38 – Le fromage après le désert ?

Les footballeurs grenoblois ont retrouvé le chemin de l’entraînement ce jeudi 2 janvier, le regard tourné vers l’avenir, plutôt pointé vers le haut grâce à la victoire face à Rodez pour le dernier match de 2019. Et avec un objectif prioritaire : faire mieux, beaucoup mieux, dans un Stade des Alpes où le GF38 n’a que trop peu connu la victoire lors de l’année civile écoulée.

Les coéquipiers de Brice Maubleu n’ont pas profité des quelques jours supplémentaires de repos octroyés pour tomber dans l’abus. C’est au contraire un groupe en pleine forme qui a foulé la (difficile) pelouse d’entraînement de la Poterne en cette fin de semaine. Avec pour objectif de préparer au mieux la seconde partie du championnat. « Ces trois semaines qui arrivent, avec d’abord une semaine « normale » avant Ajaccio puis une semaine davantage accès travail avec seulement l’amical contre Lyon Duchère, vont être le socle des quatre derniers mois et demi de championnat », explique Philippe Hinschberger.

Le succès face au RAF n’a pas remis le GF38 dans la première moitié du classement mais avec 4 points de retard sur le 5ème et 9 longueurs d’avance sur le barragiste, le club alpin peut se projeter avec sérénité dans la phase retour du championnat. « Et avec de l’appétit parce qu’on a tourné à 26 points sans avoir fait une partie de saison flamboyante. Il nous manque 5 points par rapport à l’an denier mais on aurait pu les avoir avec un peu plus de concentration. Alors que l’on a une équipe nouvellement constituée, ça me fait me tourner vers l’optimisme. »

Si le technicien ne veut pas se lancer dans un pronostique « chiffré », il émet toutefois le vœux, très largement partagé, de passer en 2020 la vitesse supérieure au Stade des Alpes. « On a 10 matchs à domicile, des belles affiches contre Lorient, Le Havre, Sochaux, Le Mans, des équipes qui jouent plutôt bien au ballon. Le « truc » il est là, il faut être capable d’en gagner au moins la moitié. Il faudra avoir cette volonté de plus s’imposer, même s’il faut perdre un match ou deux à cause de ça. »

Un sacrifice tout à fait acceptable si l’objectif de victoire est atteint. Et avec 5 ou 6 victoires uniquement sur les matchs à la maison, les Grenoblois pourraient peut être (s’)offrir une fin de championnat pimentée.


L’info en + : pas de mesures disciplinaires cette année

Les reprises hivernales des deux dernières saisons avaient été marquées par des mesures disciplinaires suite à des « manquements » (absence au dernier regroupement avant la trêve) de certains joueurs. L’an dernier, le GF38 était même allé loin dans les sanctions en se séparant de Julien Deletraz. Cette saison, pas de remous à attendre de ce côté là. Les règles ont été respectées à la lettre par tout l’ensemble de l’effectif.

Leave a Comment