GF38 – Est-ce qu’une équipe-type se dégage des trois premiers matchs de préparation ?

GF38 – Est-ce qu’une équipe-type se dégage des trois premiers matchs de préparation ?

Dans un peu plus de deux semaines, le Grenoble Foot 38 démarrera officiellement sa saison sur la pelouse de Rodez, lors de la première journée de Ligue 2. Depuis sa reprise, l’équipe de Philippe Hinschberger a disputé 3 matchs et il lui en reste autant pour procéder aux ultimes réglages. Peut-on déjà voir se dessiner l’ébauche d’une équipe-type à ce stade de la préparation ? On fait le point, poste par poste par rapport aux prestations fournies par les Grenoblois.

Gardien de but :

La hiérarchie est clairement établie, ce n’est pas le début de préparation qui l’a remise en cause. Brice Maubleu a été l’homme du match face au SC Lyon est n’a pas encaissé le moindre but lors des 3 mi-temps qu’il a disputé. Esteban Salles et Paul Bourdelle sont aussi à créditer de bonnes prestations. Si ce dernier a pris le seul but encaissé par le GF38, c’était sur pénalty.

Défenseurs latéraux :

A droite Jordy Gaspar a enchainé et en l’absence d’Harouna Abou Demba il est largement le n°1 du poste. Derrière Souleymane Cissé a été plus en difficulté… ce qui est normal vu qu’il dépannait sur ce poste. D’ailleurs il a été bien plus à son avantage face à Nîmes en jouant dans l’axe. Contre les Croco’ ont a également revu le jeune Nathiau Loba qui avait disparu de la circulation l’an passé après avoir fait quelques entraînements « L2 » la saison auparavant.

A gauche Jérôme Mombris a rappelé face à Nîmes pourquoi il était le titulaire indiscutable du poste mais sur ce début de prépa’ Akim Abdallah a montré qu’il pouvait venir titiller son aîné. Sur ce poste, Grenoble peut compter sur 2 joueurs tout à fait apte à tenir leur place en Ligue 2.

Défenseurs axiaux :

Adrien Monfray reste l’incontestable patron de la défense alpine suite aux premières sorties. Il a d’ailleurs été associé aux trois autres axiaux de l’effectif. La recrue Bart Straalman est passée au travers de son match face au SC Lyon. Ce fut mieux par la suite, avec notamment une belle volonté de communiquer avec ses partenaires. On attend toutefois encore davantage de celui qui a été recruté pour remplacer Vandenabeele. Loic Nestor a lui aussi été dans le dur face aux Duchérois avant de concéder un pénalty contre Bourg-Péronnas. Son sauvetage sur sa ligne face à Nîmes a été remarqué mais pour l’instant il n’a pas présenté les garanties suffisantes pour en faire un titulaire indiscutable en début de saison. Chris Goteni a finalement autant montré que les deux précédents. Il fait pour l’instant un bon n°4 dans la hiérarchie, en progrès et pourquoi pas venir titiller un peu l’ordre établi en cours de saison.

Milieux de terrain

Les postes qui ont donné le plus de satisfaction… alors qu’on n’a pas encore vu Kevin Tapoko. Charles Pickel a rappelé contre Nîmes qu’il serait difficile à déloger du 11 isérois cette année encore. Face aux Gardois Anthony Belmonte a également réalisé 45 minutes de bonne facture. Sur la constance affichée lors des trois premiers matchs, Flo Michel est sans doute le meilleur grenoblois de ce début de préparation. Comme l’été dernier Simon Pambou réalise une belle campagne d’amicaux mais devrait malgré tout toujours être prêté. Enfin Jessy Benet après avoir manqué le 1er match et redevenu le chef d’orchestre de l’équipe lors de sa présence sur le terrain.

Les ailiers

A droite pas trop de débat : Yoric Ravet s’est déjà imposé comme un titulaire indiscutable (pas grand monde ne doutait de ce statut). Au fil des matchs sa capacité à jouer en peu de touches est de plus en plus efficace. Son entente avec ses partenaires étant encore améliorable on espère en voir encore plus de l’enfant du pays. Sur ce poste là Mamadou Diallo (également aligné à gauche) a montré des choses très intéressantes. Buteur (ou co-buteur avec Renoud selon comment on se place) contre Nîmes il s’était surtout montré à son avantage face à Lyon. Le jeune Maxence Renoud a brillé face à Nîmes. Vu son âge et son expérience il devra néanmoins reproduire sa performance sur la durée pour bousculer la hiérarchie mais il a su se montrer sur le peu de temps qu’on lui a offert, c’est prometteur.

A gauche personne n’a véritablement marqué de points : Semedo part sans doute avec un peu d’avance sur Diallo et Bouzit qui ont également occupé le poste lors des trois premiers matchs.

Les attaquants axiaux

Achille Anani séduit, même si on attend son premier but. Avec la blessure de Moussa Djitté l’option de le titulariser au coup d’envoi de la Ligue 2 prend de la consistance. Derrière ces deux joueurs qui partent avec quelques longueurs d’avance, Kristinssonn (qui devrait être prêté) a brillé la seule mi-temps qu’il a joué alors que Terell Ondaan s’est lui aussi montré à son avantage même s’il donne toujours l’impression d’en garder sous le capot. Si Grenoble ne joue qu’à une pointe, la place sera très chère cette saison.

Après trois matchs de préparation, si on devait donner une équipe-type elle pourrait donc ressembler à celle là :

Leave a Comment