Grenoble surperforme-t-il? Depuis un mois, le GF38 a cumulé plus de points que ce qu’il aurait dû prendre. En tout cas d’un point de vue stat’, si on s’en réfère à une donnée très prisée des amateurs de data : les expected goals. Ou xG, pour les intimes.

Les expected goals, c’est quoi ?

En français, cela se traduirait par les « buts attendus ». En quelque sorte les buts qui auraient dû être marqués par rapport à la qualité des occasions. A titre d’exemple, un pénalty à une valeur de 0,76 car de fortes chances d’être converti. Au final, on compare les buts marqués au xG pour déterminer l’efficacité d’une équipe. Quand une équipe marque + que ses xG, elle surperforme ; quand elle marque -, elle sous-performe
Le pendant défensif existe avec les xGA, une équipe « aurait dû » prendre temps de buts, combien en a-t-elle réellement encaissés ?

Le cas grenoblois 

On va faire simple : depuis un mois et la réception de Niort, le GF38 aurait dû perdre tous ses matchs d’après cette stat. Il a pourtant pris 10 points. Bien évidemment le football est bien plus qu’une affaire de stat’ et elles existent pour être trompées. Mais cette récurrence reste exceptionnelle.

Le détail pour chaque match avec les xG entre parenthèse pour chaque équipe :

  • GF38 (0,54) – Niort (0,91) 1-0
  • Nîmes (3,23) – GF38 (0,62) 3-1
  • GF38 (0,91) – Toulouse (1,65) 0-2
  • Nancy (2,17) – GF38 (0,13) 0-1
  • GF38 (0,5) – Rodez (0,61) 0-0
  • Pau (1,28) – GF38 (0,99) 0-1

Grenoble à moins de 1 de moyenne quand ses adversaires ont pratiquement 1,5. Ce qui est assez logique pour un équipe qui joue le maintien… Sauf que dans le même temps l’équipe de Vincent Hognon partirait sur une moyenne de 63 points sur la saison sur la période !

L’anomalie statistique est particulièrement flagrante sur le match à Nancy que Grenoble aurait dû perdre 2-0. Le terme de braquage vu la petitesse des Xg isérois n’est pas usurpé. A l’inverse, le GF38 aurait mérité mieux face à Toulouse (mais une défaite malgré tout).

Les coéquipiers de Manu Perez sont donc à la fois extrêmement efficaces offensivement et solides défensivement (ou bénéficiant de l’inefficacité offensive adverse). Ce qui donne un surplus de points considérables par rapport à l’ « attendu ».

A noter aussi que sur la période Grenoble a eu la possession en moyenne 49% du temps, et donc une possession particulièrement stérile vu le peu d’occasions créées.

Personne ne s’en plaint, bien au contraire. Mais cela veut aussi dire que cette anomalie statistique ne durera pas éternellement et qu’arrivera un moment où il faudra se procurer davantage d’occasions pour marquer, d’autant que les adversaires finiront bien aussi par retrouver un minimum d’efficacité.


Les xG et xGA du GF38 sur la saison

Avec 0,84 xG Grenoble est la pire équipe de Ligue 2 avec Dunkerque cette saison. C’est particulièrement flagrant à l’extérieur avec 0,77 (20ème) contre 0,92 à domicile (19ème).
Grenoble et Dunkerque ont les pires attaques de L2 avec 22 buts en 29 matchs, soit 0,75 buts par match.

Avec 1,52 xGA Grenoble est la 2ème équipe de L2 a concédé le + d’occasions, seul le Nîmes Olympique fait pire (1,54). A domicile le GF limite la casse avec 1,34 contre 1,68 loin de ses bases.
4 équipes ont pris + de buts que le GF38 cette saison qui encaisse une moyenne de 1,24 buts/match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici