Si la saison dernière avait été exceptionnelle, la chute du GF38 cette année n’en est que plus spectaculaire alors que la phase aller s’est terminée pour les Grenoblois par une nouvelle défaite, la quatrième de rang en Ligue 2, sur la pelouse de l’AC Ajaccio.

Avant de revenir lors d’un prochain article sur les raisons de ces difficultés, faisons un petit bilan comptable.

Après 19 journées, le club alpin comptait 35 points l’an passé. Il n’en a que 21 pour cet exercice 2021-2022. La chute est vertigineuse, encore plus quand on la compare aux bilans des autres équipes du championnat à mi-parcours entre les deux saisons.

Dans le détail le GF38 n’a remporté que 6 matchs, pour 3 nuls et 10 défaites. Les Dauphinois ont marqué 17 buts et en ont encaissé 26 (différence de buts de -9). Tous les voyants sont évidemment à la baisse. A mi-parcours l’an passé l’équipe de Philippe Hinschberger avait déjà connu 10 fois la victoire et seulement perdu à 4 reprises. Grenoble avait fait trembler les filets à 27 reprises et pris seulement 15 buts.

Mais la première partie de saison iséroise n’est pas inquiétante que par rapport à un cru 2020-2021 qui reste exceptionnel. Il s’agit également du plus mauvais bilan des coéquipiers de Brice Maubleu depuis le retour en Ligue 2. Le GF38 est un habitué « historique » des secondes parties de saison moins réussi. Cette année il ne pourra pas se le permettre sous peine de retrouver le championnat National l’an prochain.

Le GF38 après 19 journées depuis son retour en L2 : 

  • 2021-2022 : 16ème, 21 points (6/3/10)
  • 2020-2021 : 3ème, 35 points (10/5/4)
  • 2019-2020 : 11ème, 26 points (5/11/3)
  • 2018 – 2019 : 7ème, 31 points (9/4/6)

1 COMMENTAIRE

  1. Comme Monsieur MARTY le disait lors d’un interview le GF peut, dans une année difficile, se situer dans le bas du tableau, mais rajoutait il encore,  » nous voulons être dans les 10 premiers de la ligue 2″. Hinschberger et son adjoint voulaient partir dès la fin de la saison 2020/2021; l’un et l’autre l’ont dit donc les dirigeants étaient au courant. Les dirigeants encore eux , se sont séparés de joueurs clés, en qualités et en vestiaire, mais n’ont remplacé aucun joueur parti en qualité et en poste. Quand à l’entraineur, le GF s’accorde et gagne avec des entraineurs souples et proches des joueurs, pas avec des tacticiens rigide et disciplinaire. La question que d’erreurs de personnes qui nous avaient habitué a de la qualité dans le recrutement et l’analyse. C’est surprenant de leur part ???? Que c’est il donc passé au GF que nous ne connaissons pas ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici