Le journal L’Equipe a indiqué que l’entraîneur du FC Metz László Bölöni a décidé fait des choix forts avant le barrage d’accession en Ligue 1 face à l’AS Saint-Etienne en mettant de côté deux joueurs : buteur Joël Asoro (21 matches, 10 titularisations, 2 buts, 2 passes décisives) et l’attaquant polyvalent Benjamin Tetteh (13 matches, 2 titularisation, 0 but, 0 passe décisive).

Dans les colonnes du  Républicain Lorrain, le directeur du football du FCM Pierre Dreossi a également abordé cette rencontre. « Des craintes pour le barrage ? Ce n’est pas une petite crainte, c’est une grande crainte. C’est pour cette raison qu’on fait en sorte de bien récupérer et de travailler pour arriver sur ces barrages un peu plus frais. Nos derniers matches ont été usants physiquement et psychologiquement. Mais on doit se préparer du mieux possible. Ne pas se sauver directement est une petite déception. Mais si en janvier-février et même mars, on nous avait dit qu’on jouerait les barrages, on aurait signé. Maintenant, comme je l’ai dit dès le début de la saison, on va se battre jusqu’au bout. Et le bout, c’est le 2 juin. »

« Ça va se jouer aussi dans les têtes. La fraîcheur – physique et mentale – va être un élément important. On a besoin d’une équipe de combattants. Encore plus que d’habitude. Ce sont des matches couperet et j’espère qu’on aura cet engagement qui nous permettra de faire deux bons résultats. Même à l’extérieur, parce qu’à mes yeux le premier rendez-vous est très important. Surtout lorsqu’on regarde le nombre de points qu’on a pris à l’extérieur (17 pts) cette saison et nos matches à domicile (12 pts). En tout cas, je lance un message à nos supporters : quel que soit le résultat du match aller (le jeudi 30 mai), il faut qu’ils soient derrière nous pour nous aider au retour (le dimanche 2 juin). Parce qu’on va avoir besoin de leur aide. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici