Assister à la première victoire du GF38 : toute une aventure !

Assister à la première victoire du GF38 : toute une aventure !

La toujours optimiste Footix à couette et fondatrice du fan club de Philippe Hinschberger « Maya Lalala » – elle préfère garder l’anonymat sur les réseaux sociaux – étaient à Niort vendredi dernier. Pour la seule raison d’assister à ce qu’elle imaginait, à juste titre, être la première victoire grenobloise de la saison. Et ce fut tout un périple pour pouvoir y assister. Elle a gentiment accepté de nous faire le récité de son aventure. Deux points, ouvrez les guillemets :

« Ce déplacement c’est un peu « Rush Hour » Je n’étais pas sûre de pouvoir le faire mais j’avais pris:

-un billet pour Niort à 17h22 –

une chambre à Niort.

Vendredi 13 septembre 16h30 : fin de ma réunion sur Paris (gare de Lyon) Pas de RATP pas de taxi pas de velo… il me reste mes pieds… Il fait quasi 30 degrés ! Heure d’arrivée GPS 17h32….

16h32 : départ au pas de course…(visiblement je ne suis pas la seule sur le trajet…des piétons de partout sur le pont d’Austerlitz) 16h45 : niveau fin du jardin des plantes, Je décide de faire du stop !

16h50 niveau rue Monge Une femme s’arrête enfin (je ne suis plus assez jeune pour attirer d’autres profiles) elle me propose de me déposer sur Vavin… Nouvelle heure d’arrivée GPS 17h19….ouf c’est chaud mais faisable…pourvu qu’elle me depose à la gare pourvu….

16h59 bloquée ! des voitures entremêlées de partout… Nouvelle heure d’arrivée GPS 17h23 Nouvelle heure d’arrivée GPS 17h27 Nouvelle heure d’arrivée GPS 17h33 Ça repart…elle décide pousser jusqu’à Edgard Quinet Nouvelle heure d’arrivée GPS 17h25

17h20: je suis face à la tour…je cours 17h23; j’ai loupé mon train…. Je suis en âge…tout ça pour ça! Ambiance électrique dans la gare nous sommes nombreux dans ce cas ! Prochain train 18h22…mais -1 ça me ferait arriver à 20h40… -2 il est complet ! Là je me dis qu’est ce que je fais… je repars « à pieds » gare de Lyon tant pis pour l’hotel ?..Jje prends le dernier et cassos à la casa j’appelle les amis sur Paris, l’occasion de passer une petite soirée ? Si je force le destin… est ce que le stade me laissera rentrer à la mi-temps? Un mélange d’émotions ….faire tout ça ?? pour un match de foot ?????!!!!! ou ils vont peut être faire un nul ou une défaite? Mais repartir à pieds…bof !

Là le mystique prend le dessus… Séquence : si le stade m’accepte alors je pousserai pour prendre le train… et si j’arrive à monter dans ce train… c’est que la victoire est pour ce soir !

17h40 J’appelle le stade …je tombe sur un gars de la maintenance qui au lieu de raccrocher me prends en charge et me dit qu’il se renseigne et qu’il me rappellera dans quelques minutes.

17h45 le train est affiché voie 7 ! Je vais voir le contrôleur, explique mon cas ….mais rien à faire, il y a du monde, impossible de négocier, il me renvoie sur la borne pour changer mon billet. Entre temps le gars du stade de Niort me rappelle pour me confirmer que c’est ok et qu’en plus, ce sera gratuit en arrivant à la mi-temps ! (Il pense que je suis parisienne comme lui)…. Bon je lui explique que pour mon train c’est pas gagné…il commence à m’encourager (super sympa !)

18h12 Allez je retourne voir le contrôleur…. Je ne sais pas pourquoi (c’est pourtant le même gars) mais là il me dit oui ! Et me laisse passer !!!

18h22 départ du train

19h35 je me dis que je devrais peut être prendre un taxi pour gagner du temps… J’appelle 2 ou 3 taxi aucun ne répond …

19h55 enfin 1 qui décroche et me dit : « moi je suis en route pour l’île de Ré mais j’ai un collègue qui est au stade et peut vous ramener…voila son numéro »

19h58 sms au taxi 20h00 le coup d’envoi !

20h02 c’est bon j’ai un moyen de transport pour le retour!

20h41 arrivée à Niort, récupération des clés et dépose rapide de mes affaires à l’hôtel en face de la gare …

20h47 pas de taxi… Je refais du stop et arrête une voiture en train de sortir de la gare une femme et son fils qui habitent à la « Venise Verte » juste au niveau du stade ! La lumière rouge pourpre du soleil couchant, les spots du stade qui se rapprochent : jy suis enfin !

J’arrive pile pour la 2ème mi-temps. C’est mon jour de chance…et la victoire est proche ! Pendant le match mon ange gardien, de la maintenance s’assure que tout va bien pour moi je lui avoue que je suis Grenobloise. On partage des commentaires sur le match c’est vraiment sympa ! Fin du match ! Quel bonheur ! Sur le chemin du retour je n’ai pas arrêté de dire que j’étais trop contente (jai saoulé le gars qui me ramenait et connaissait quelqu’un d’Eybens)

Moralité :

  • Les gens de Niort sont méga top!
  • Un match du GF38 vaut le déplacement
  • Ne jamais rien lâcher!

Samedi 14 septembre 6h21 : Sur le chemin du retour c’est l’envie d’un bon café qui me fait m’arrêter devant le distributeur de chocolats « Yes » et « M&Ms » et m’inspire un petit montage « 3 points dans le ventre du bateau GF38 que le staff et les joueurs ramènent à Grenoble comme de précieux métaux dans les embarcations des conquérants ! » « YES » ils l’ont fait ! « YES » j’y étais ! »

Leave a Comment