Inès Boutaleb : « Quelque chose d’énorme de jouer pour son pays »

Inès Boutaleb : « Quelque chose d’énorme de jouer pour son pays »

Comme Lina Khelif dont nous vous proposions l’interview il y a quelques jours, l’ancienne grenobloise, aujourd’hui à Croix de Savoie Ambilly, Inès Boutaleb fait partie de la sélection algérienne qui participe, à partir de ce samedi 17 novembre, à la Coupe d’Afrique des Nations Dames, au Ghana. La joueuse nous a accordé quelques mots.




Inès, tout d’abord comment as-tu appris cette sélection et qu’est ce que cela représente pour toi ?

J’ai appris cette sélection par téléphone, grâce à Lina Khelif. Cette sélection est une fierté car jouer pour son pays ça reste quelque chose d’énorme. On représente un pays, nos familles… Je pense que toutes joueuse rêverait de jouer pour son pays.

Vous faites votre entrée en lice ce samedi face au pays organisateur, le Ghana, comment abordez-vous ce match et quel est l’objectif dans cette CAN ?

Notre objectif pour aujourd’hui est de remporter le match. C’est un match d’ouverture, on sait que ça ne va pas être facile, mais on va tout faire pour être à la hauteur aujourd’hui.
Pour la CAN, on espère aller le plus loin possible, surtout passer le premier tour, et pourquoi pas se qualifier pour participer à la coupe du monde en France.

Quel est le soutien autour de cette sélection algérienne, est-ce que le football féminin et l’intérêt qu’il suscite se développe aussi dans le pays ?

Oui le soutien de tout le monde est important, il y a le soutien des supporters, le soutien de nos familles, de nos amis et c’est très important pour le mental.
Je pense que oui, le football est en plein développement, il se développe bien aussi, on s’en rend compte au fil des années. Les matchs sont de plus en plus diffusés à la télévision et tout c’est déjà une des preuves que le football féminin se développe.

Crédit photo : GF38.fr

Leave a Comment