Sofiane Brazane (ASIEG B) : « Cette coupe appartient aux joueurs »

L’ASIEG B disputera ce dimanche 12 mai sa demi-finale de la Coupe de l’Isère Réserve sur la pelouse de l’US Creys Morestel. On en parle avec l’entraîneur grenoblois Sofiane « Sousou » Brazane.

Sousou, peux-tu déjà nous retracer en quelques mots ton parcours jusqu’à ton arrivée à l’ASIEG ?

J’ai joué un peu dans les clubs de quartier : à l’Abbaye, à Villeneuve, à la Bajatière. J’ai arrêté le football pour raisons professionnelles quand j’avais 19-20 ans. Après j’ai commencé à entraîner les petits à l’AS Bajatière avant d’arriver au FC Echirolles en U19 avec Tony Livrieri que j’ai suivi lorsqu’il est parti à l’ASIEG. La première année j’étais en binôme avec lui en équipe fanion et dès la 2ème année le club recherchait un éducateur pour l’équipe réserve dont je m’occupe depuis ce moment là.

Un mot sur votre saison en championnat. Vous êtes 7ème de votre poule de D3 avec toujours en vue une possible montée…

Déjà il faut rappeler qu’on restait sur une très belle saison dernière avec une montée de D4 en D3 et déjà une demi-finale de coupe. C’est souvent dur d’enchaîner, d’autant qu’on a perdu quelques joueurs mais on peut être satisfait de notre saison, notamment championnat. Une éventuelle montée dépendra aussi de la montée de notre équipe première (en lice pour monter en D1, ndlr) après si eux y parviennent, ce qui reste le principal objectif, on fera tout pour être également en position d’accéder également au niveau supérieur à la fin de la saison.

Vous êtes allés chercher votre qualification sur la pelouse de Domarin au tour précédent. Que peux-tu nous dire ce ce match ?

Ce jour là j’avais beaucoup de blessés et d’absents, on est parti à 13 avec deux vétérans et un éducateur qui ne s’entraînait plus depuis un moment. Dans la dernière demi-heure ça commençait à tirer dans les jambes pour tout le monde (rires). Domarin nous a dominé toute la première partie du match, on est revenu avec de meilleures intentions en deuxième mi-temps, en se créant quelques occasions, avant de finalement nous qualifier au tir aux buts.

Après pour être sincère on ne méritait pas de nous qualifier sur ce match mais je pense aussi que lors de notre demie de l’an passé on méritait de passer – j’en profite pour dire bonjour au coach de Sassenage Thibault Colombani ! C’est aussi ce qu’il fait le charme de la coupe.

Voilà la demie face Creys Morestel qui se profile ce dimanche. L’ASIEG sera cette fois dans la peau du favori ?

On ne sera pas du tout favori à mes yeux. Pour moi c’est plus Creys Morestel qui aura la pression car ils aimeraient bien faire tomber une D3 et ils jouent chez eux. Pour l’anecdote j’avais dit à mon président avant le tirage que nous irions jouer là-bas, il m’a conseillé après le tirage d’aller jouer au loto (rires).

Nous c’est une épreuve qu’on aborde vraiment très sereinement. Je n’utilise que des joueurs du groupe réserve et j’en profite en général pour faire tourner par rapport au championnat. On est là pour prendre du plaisir. Comme je dis avant chaque tour à mes joueurs : cette épreuve elle vous appartient, elle est à vous. S’ils veulent aller au bout, c’est leur choix, qu’il faudra démontrer sur le terrain.

Leave a Comment