Retour sur GF38 – FC Martigues (1-1)

Retour sur GF38 – FC Martigues (1-1)

Pour son 2ème match de préparation, l’équipe d’Olivier Guégan a concédé le match nul face au FC Martigues (N2), ce mardi, à Crolles. Rien d’inquiétant en soi même si le coup d’envoi du championnat approche à grands pas. Rapide tour d’horizon des points positifs et négatifs de cette rencontre.




++ Nicolas Belvito :
2ème but en 2 matchs pour l’attaquant. On ne va pas s’enflammer, il avait l’an passé également réussi une belle préparation. Mais on sait toute l’importance du facteur confiance pour un buteur. Et, vu son but ce mardi (joli frappe lobée de 25m), l’ancien goléador du Red Star et de Colmar ne semble pas en manquer. Prometteur mais c’est à partir du 4 août qu’il faudra en faire autant.

+ Polyvalence et homogénéité :
L’an passé la force grenobloise était avant tout collective avec un groupe d’une petite vingtaine de joueurs, interchangeables sans perte de qualité. Forcément, le groupe ayant peu évolué, on retrouve cette homogénéité en cette pré-saison. Olivier Guégan a offert un temps de jeu égal à tous ses joueurs aptes. Tout le monde n’est pas encore au même degré de forme mais pour notre part on est déjà bien incapable de donner le 11 qui démarrera le championnat. Grâce à la polyvalence de certains éléments, tous les postes sont doublés, voir plus, en attendant une ou deux arrivées supplémentaires (dont un milieu offensif gauche). Si on avait des doutes sur le poste de gardien, Papa Camara a démontré face à Martigues – il ne peut pas grand chose sur le but qu’il encaisse – qu’il pouvait être plus qu’une doublure. Finalement le principal soucis pour Guégan sera de faire des choix. Mais on a vu l’an passé qu’il était très bon en gestion humaine d’un groupe même si l’apport d’un Fred Guéguen à ce niveau là était essentiel.

+ Une condition physique prometteuse :
Olivier Guégan souhaite que son équipe soit prête et à 100% dès le 4 août, pour repartir sur une dynamique positive d’entrée de championnat. Malgré une grosse préparation, malgré la chaleur, et donc des légitimes temps faibles face à Martigues, qui ont d’ailleurs coûté l’égalisation, les Grenoblois sont plutôt en jambes, à l’image d’un Flo David déjà bien affûté. On sait que dans le système Guégan le pressing est fondamental et nécessite une condition physique optimale. Sur certaines phases contre Martigues on a vu des Grenoblois efficaces dans ce domaine et soucieux d’être très « propres » une fois en possession du ballon.

– Une défense encore perméable :
Il faut bien un petit point négatif. Face au FCM, Grenoble a encaissé un but suite à un petit relâchement défensif. Le bloc défensif grenoblois a des circonstances atténuantes (automatismes par encore au top, pas de gros impact physique dans les duels ce qui se comprend sur un match de pré-saison) mais c’est un point qu’il faudra améliorer : en championnat, chaque erreur se paiera cash. Enfin on ne se fait pas trop de soucis non plus vu la qualité des joueurs.

Leave a Comment