Vous reprendriez un peu de Nassim Akrour au GF38 ?

Vous reprendriez un peu de Nassim Akrour au GF38 ?

C’est la période des vœux… Et, à quelques jours de l’ouverture officielle du mercato d’hiver, l’occasion de se faire plaisir en imaginant des scenarii improbables, même si le football en général et le GF38 en particulier nous ont appris qu’il ne fallait jamais dire jamais.




Alors, entre deux toasts on a réfléchi. Pas trop longtemps non plus. L’image quasi christique de Nassim Akrour nous est apparue, telle une évidence. On vous dit pourquoi en 6 points.

  • Nassim Akrour marche sur l’eau. En 12 matchs de championnat, l’éternel buteur a déjà trouvé le chemin des filets à 11 reprises. Un ratio et une réussite hors normes sur laquelle le GF38 aurait tort de ne pas capitaliser, surtout vu les stats de ses attaquants.
  • Annecy vient de recruter un attaquant. Le club haut-savoyard est sur le podium de son championnat mais cela risque d’être compliqué pour lui d’aller chercher Andrézieux (+5 et un match en moins) et Villefranche (+ 5). Il vient en outre de recruter Mohamed M’Changama, déjà passé par la Ligue 2 (Nîmes, Amiens). La tête déjà à la saison prochaine, le FCA pourrait ne pas s’opposer au départ de son buteur vétéran.
  • « Au moins un renfort » au GF38. Si Olivier Guégan souhaite un élément capable d’évoluer couloir gauche, rien n’indique que le club grenoblois ne puisse pas recruter également un autre profil cet hiver. Le polyvalent Akrour, jamais le dernier à effectuer un gros pressing (et on sait l’importance que cela a dans le système de Guégan) ne ferait pas tâche au sein de la ligne offensive alpine.
  • Il est pas cher mon Nassim. On sait que Grenoble ne pourra pas se permettre des folies (et devra probablement « dégraisser » s’il veut recruter). Ca tombe bien, pour un dernier défi de 6 mois, et après avoir été libéré gracieusement par Annecy, Akrour ne constituera pas une charge très importante. Beaucoup moins importantes qu’un élément qu’on irait chercher en Ligue 2 par exemple.
  • Akrour connait la maison. Si vous nous lisez depuis plusieurs années, vous savez qu’on doute (très) fortement de l’intérêt du mercato hivernal. Entre temps d’adaptation trop long et joueurs prêtés surtout soucieux de ne pas se blesser, les rendements des recrues hivernales laissent souvent à désirer. L’avantage de Nassim, c’est qu’il connait le GF38 sur le bout des doigts. On l’a même plusieurs fois vues au Stade des Alpes cette saison.
  • Une reconversion au sein du club. Un contrat de 6 mois, pas plus. Pour aider Grenoble à retrouver le monde pro’. Après Nassim pourra se reconvertir au sein du club : ambassadeur, manager sportif, coach… là où ses envies le porteront. Akrour c’est l’ADN du GF38.

Un scenario qui devrait rester au stade du fantasme. A moins que la magie de Noël n’opère à nouveau…

Leave a Comment