Site icon Grenoble Foot Info

Que faut-il retenir après GF38 – ASSE (1-1) ?

Les footballeurs du GF38 ont décroché le match nul face à l’AS Saint-Etienne ce vendredi, au Chambon-sur-Lignon (> le live du match) pour leur troisième match de préparation. Que faut-il retenir de cette rencontre entre Grenoble et l’ASSE ?

Grenoble reste invaincu

C’était une de nos attentes d’avant-match. Malgré un programme « costaud » avec deux Ligue 1 et une Ligue 1 au menu, l’équipe de Vincent Hognon a réussi à terminer la première partie de sa préparation en restant invaincu. Une dynamique excellente pour la confiance et qui valide les efforts effectués lors de ces premières semaines de reprise. D’autant que le contenu a été lui aussi globalement satisfaisant.

Désormais le GF38 va se projeter sur ses deux dernières semaines de préparation avant le coup d’envoi du championnat avec au programme deux matchs face à des équipes de National (ou Ligue 2 selon où Villefranche finira).

Des temps de jeu plus conséquents… et une « équipe-type » ? 

Si les deux premiers matchs avaient vu VH aligner, autant que possible deux équipes (une par mi-temps), le technicien grenoblois a cette fois-ci accordé 65 minutes à une large majorité de joueurs. Un allongement du temps de jeu nécessaire alors que le déplacement au Havre approche vite. Les coéquipiers de Brice Maubleu (qui a lui joué les 90 minutes) ont ainsi pu développer leurs efforts et travailler leurs automatismes sur une période plus longue.

Compte tenu de l’effectif aujourd’hui à sa disposition, entre les blessés (Néry, Michel), les recrues pas encore là (Touray, un DC, un DG) et la suspension de Monfray en début de championnat, l’équipe alignée par Hognon en début de match ce vendredi pourrait d’ailleurs donner une indication sur ce qui pourrait être envisagé au HAC… Même si tout le monde n’a pas forcé marqué des points contre Saint-Etienne.

Certains confirment, d’autres moins 

Brice Maubleu a davantage eu l’occasion de se chauffer les gants face aux Verts. Et il l’a fait plutôt bien. Défensivement pas grand chose à signaler, si ce n’est que le côté gauche a beaucoup souffert en première période, l’essentiel des offensives stéphanoises passant par là. Le but encaissé fait suite à une transition très bien menée par l’ASSE mais après une situation de CPA en faveur du GF38. Ce genre de situation a déjà été fréquent en 2ème partie de saison l’an dernier, il y a sans doute des points à améliorer pour se mettre moins en difficulté sur des phases de base favorable.

Le milieu reste à nos yeux le principal « chantier » de cette intersaison. A une nuance près, et elle est de taille : Axel Ngando. L’ancien Auxerrois a une nouvelle fois été très à son avantage et le voir enchainer 3 matchs de suite à ce niveau là est très rassurant. Son utilisation au coeur du jeu par Vincent Hognon donne pleine satisfaction pendant cette préparation.
A ses côtés c’est plus compliqué. Jeno et Perez n’ont guère convaincu ; Bambock, rentré à la pause, a montré du mieux que lors de sa première sortie ce qui est normal avec davantage de rythme. Bunjaku qui avait montré des choses intéressantes lors des deux premiers matchs est rentré à un poste de latéral gauche. En l’absence de Michel et du milieu qui doit arriver, on a du mal à se faire une idée de l’articulation que pourrait prendre l’entrejeu alpin en début de saison. Perez et à un degré moindre Bambock semblent partir avec une longueur d’avance, mais il va falloir hausser le niveau pour ces éléments – tout en gardant bien en tête que c’est au début du championnat qu’on attend qu’ils soient performants.

Devant on remarquera que Bamba, après n’avoir pas joué contre Clermont, a cette fois-ci pris place sur le banc. Tout comme Sbaï très à son avantage lors des deux premières sorties. Mais VH a du matériel de qualité. Malgré quelques pertes de balle, Phaéton s’est montré à son avantage balle au pied, intéressant en percussion. Tell a ouvert son compteur but, même si on le préfère toujours dans un rôle plus axial. Quant à Meïssa Ba, après son but contre Auxerre, son pénalty provoqué contre Clermont, il a cette fois-ci délivré une passe décisive après une nouvelle action de classe. L’ancien du Red Star confirme sortie après sortie qu’il pourrait être une belle révélation de la L2 cette saison.

Conclusion

On rappellera qu’il convient de rester mesuré lors de ces matchs de préparation. Celui-ci a été en « mode L2 » dans l’engagement. Mais toutes les équipes n’en sont pas au même stade de leur préparation, tous les joueurs ne montent pas en puissance avec la même intensité. La vérité de début juillet n’est pas nécessairement celle d’août. On apprécie tout de même globalement cette prépa’ grenobloise. Le GF38 a été davantage bousculé ce vendredi, mais il a montré qu’il avait du répondant.

Notre top 3 GF38 – ASSE

1 – Ngando
2 – Maubleu
3 – Phaéton

Crédit photo : Logan Denand

Quitter la version mobile