Nancéen d’origine, l’entraîneur du Grenoble Foot 38 Vincent Hognon a été interrogé par l’Est Républicain avant le match entre les deux dernières de Ligue 2 ce samedi 5 mars.

Le technicien a d’abord indiqué se sentir bien dans son nouveau club, avant de faire un état des lieux de la situation. « J’ai rejoint un club stable où l’ambiance est très saine. Je suis content d’être ici. La qualité de vie est également au rendez-vous. […] Le GF38 traîne comme un boulet son début de championnat raté. […] C’est dur d’inverser la tendance quand tu te retrouves vite dans une spirale négative, en bas du classement. Tout semble contre toi. Depuis que j’ai signé à Grenoble, j’ai tout eu, même le Covid qui m’a fait manquer le premier match ! On collectionne aussi les blessures, les suspensions et les scenarii défavorables. On commet des erreurs et on les paie cash, comme face à Toulouse. »

Il a abordé ensuite plus spécifiquement le match à Nancy, important mais pas capital dans la lutte pour le maintien, même s’il peut être l’occasion de se relancer et de repousser les Lorrains à 8 longueurs au classement. « C’est un match extrêmement important pour les deux équipes. On compte 5 points de plus que l’ASNL avant le match. Ce ne serait pas du tout pareil pour nous d’avoir une avance de 2 ou 8 points après le match […]. Je ne suis pas dans ce genre de calculs mais dans notre situation chaque point est important. Je saurai me contenter d’un nul si ça devait arriver, sûrement. »

Le match entre Nancy et Grenoble sera à suivre en direct sur nos supports ce samedi 5 mars (coup d’envoi à 19 heures).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici