Philippe Hinschberger : « C’était proche du néant offensivement »

Philippe Hinschberger : « C’était proche du néant offensivement »

Retrouvez la réaction de l’entraîneur du Grenoble Foot 38 Philippe Hinschberger après la défaite de son équipe sur la pelouse d’Amiens ce samedi 17 octobre.

« C’est toujours la même histoire : on ne concède pas beaucoup d’occasions mais on prend un but sur un coup du sort. Mais on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes au regard de notre deuxième mi-temps. Avant ça on aurait dû arriver à la mi-temps avec un but d’avance. En première, on a subi des coups de boutoir d’Amiens mais c’est nous qui leur donnons l’occasion à la première minute. Sur le but qui nous est refusé, visiblement le hors-jeu est très limite. Après, je n’ai pas revu l’action donc je ne vais pas en parler. En deuxième période, c’était proche du néant offensivement. On a fait des choses que je n’avais jamais vues cette saison. Chacun a fait son numéro, j’ai vu des roulettes, des petits ponts. La deuxième mi-temps est vraiment à oublier. On a perdu notre liant, ce qui fait un peu notre force. Le match peut tourner autrement sans ce but qu’on prend. Ça aurait pu se terminer sur un 0-0. On a chacun eu notre mi-temps et le nul aurait été assez logique à mon goût. »

Source : le 11 Amiénois

Leave a Comment