Penalties obtenus/concédés : comment se situe le GF38 ?

Penalties obtenus/concédés : comment se situe le GF38 ?

C’est un fait de jeu qui a entraîné quelques polémiques cette saison autour des matchs du GF38. On se souvient notamment des penalties « généreux », pour ne pas dire inexistants, offerts à Caen et à Niort plus récemment. Regardons un peu plus précisément comment Grenoble se situe, notamment par rapport aux autres équipes de tête, dans les classements « penalties obtenus » et « penalties concédés » depuis le début de la saison.

Les penalties obtenus : le GF38 dans la moyenne

L’équipe de Philippe Hinschberger a obtenu 5 penalties depuis le début de la saison et en a transformé 4 : 3 par Jessy Benet (Pau, Troyes et Nancy) et 1 par Yoric Ravet (Valenciennes). Jérôme Mombris n’a lui pas réussi à transformer la sentence contre Nancy lors du match aller.

Cela place Grenoble en queue du Top 10 dans ce secteur, assez loin de Toulouse toutefois, large leader avec 11 penalties obtenus (pour 9 transformés) depuis le début de la saison. Caen et ses penalties fantômes ainsi qu’Ajaccio suivent (8). Troyes en a obtenu 6, Auxerre et le Paris FC 5 et Clermont seulement 3. En fin de classement on retrouve Pau et Châteauroux avec un penalty obtenu seulement depuis le coup d’envoi du championnat.
Il n’y a donc pas forcément de « prime » aux équipes de tête, on constate en revanche que 3 récents pensionnaires de L1 se trouvent dans le Top 5 (Toulouse, Amiens et Caen).

Le « meilleur tireur » de penalties de Ligue 2 est le Caennais Bammou avec 4 buts dans ce secteur, devant Jessy Benet (3), Gaëtan Courtet (ACA, 3) et Steven Mendoza (Amiens, 3).

Les penalties concédés : Grenoble 5ème

Les Isérois ont également concédé 5 penalties… dont deux étés stoppés par Brice Maubleu, face à Toulouse et Auxerre. Caen, Ajaccio (face à Maubleu pour les deux) et Niort (Salles) ont en revanche converti les leur.

Si le Jarrois est excellent dans ce domaine, deux portiers ont fait mieux cette saison : le Chamois Mathieu Michel et le Palois Alexandre Olliero avec trois penalties stoppés (ou manqués par l’adversaire) chacun. Leurs deux équipes ont toutefois été souvent sanctionnées.
Le GF38 est la 5ème équipe à avoir concédé le plus de penalties dans un classement dominé par Niort (8), devant Pau et Rodez (7). Mais là aussi pas franchement de différences à relever avec les autres équipes de tête puisque Troyes et Clermont en ont concédé 5 également, Auxerre 4 et le Paris FC 3. Encore une fois le TFC se singularise par rapport à ses camarades avec un seul penalty concédé. Amiens (2), Guingamp (3) et Caen (4) ont été eux aussi moins sanctionnés. Il faut donc croire que l’on est beaucoup plus vigilant (et bon défenseur) quand on vient de Ligue 1 !

Leave a Comment