Olivier Guégan (VAFC) : « On doit redevenir une équipe redoutable à la maison »

Olivier Guégan (VAFC) : « On doit redevenir une équipe redoutable à la maison »

 

Le club de Valenciennes a relayé la conférence de presse de son entraîneur Olivier Guégan avant le match face à Grenoble ce vendredi 5 février 2021 pour le compte de la 24e journée de Ligue 2.

Le nul contre Caen

« Cette rencontre face à Caen ? Ce serait trop simple de ne la résumer qu’à la statistique d’un seul tir cadré, un but inscrit. Je pense que nous étions en capacité de faire mieux dans le contenu. Le plan de jeu était défini et les joueurs l’ont respecté à la lettre. Sur l’envie de prendre la main sur la match et d’appuyer fort sur la deuxième mi-temps, on a péché. Il y a des circonstances atténuantes, certes, mais des regrets aussi. Malgré tout, nous prenons onze points sur les cinq derniers matchs, soit le meilleur bilan du championnat. Nous devons malgré tout élever notre niveau de jeu sur la lecture de notre adversaire. Nous devons savoir appuyer fort sur le point faible de nos adversaires. Après, un point à Caen reste intéressant. Mon regret principal, c’est la manière dont on concède notre seul but, sur un penalty inexistant. Ajoutons à cela quatre cartons jaunes dont certains assez sévères.

« Redevenir redoutable à la maison »

J’ai présenté hier matin à mes joueurs le plan des sept prochains matchs, avant la trêve internationale. On a de grosses ambitions, déjà dans le jeu, de proposer du jeu à la maison face à Grenoble, pour marquer des buts. On a l’envie d’aller chercher la gagne, on entame une série de matchs très importants. Les quatre prochaines rencontres à la maison seront Grenoble, Troyes, Toulouse et Auxerre. A l’extérieur, nous sommes la troisième formation du championnat… On doit redevenir une équipe redoutable à la maison. Quand on voit notre parcours sur nos cinq derniers matchs, on est revenu dans la bagarre donc il faudra compter sur nous. Des équipes sont programmées pour aller au-dessus, avec leur budget et leur structure. Toulouse sans la Ligue 1 l’année prochaine, ce serait incompréhensible. On recolle au classement mais on ne s’occupe que de nous. Les sept, huit matchs qui nous attendent en diront beaucoup sur notre avenir.

Des recrues de qualités

Le mercato a permis au club de recruter des joueurs que je souhaitais depuis longtemps. Ces noms-là, précisément. Jaba Kankava est un top joueur, et ne pouvait pas venir en juin parce qu’encore sous contrat avec son club précédent. Gaëtan avait fait un choix différent et a réajusté à l’hiver. On aurait gagné du temps en juin si on avait pu les compter parmi nous. Maintenant, ils le sont. Ce sont deux joueurs qui nous apportent de la qualité, du professionnalisme, de l’épaisseur.  Les jeunes autour d’eux ont pris de confiance en les côtoyant. Quand on a un Kankava autour de soi, un Picouleau ou un Diliberto progresse, évidemment. Le haut-niveau, c’est une confirmation chaque week-end. J’ai hâte de retrouver aussi Sessi D’Almeida et Julien Masson, qui nous amèneront d’autres options, et des qualités supplémentaires.

Leave a Comment