Olivier Guégan (GF 38) : « Beaucoup d’équipes que j’aimerais voir au stade des alpes »

Olivier Guégan (GF 38) : « Beaucoup d’équipes que j’aimerais voir au stade des alpes »

Dominateur pendant la quasi-totalité du match, le GF 38 est logiquement venu à bout de Tarbes pour le 8e tour de la Coupe de France (3 – 0). Retrouvez la réaction du coach Olivier Guégan après la victoire de ses joueurs.

« Il y a tellement de surprises ce soir : Rodez qui n’est pas passé, Concarneau qui est en prolongations avec Brest à l’heure où l’on se parle, la Coupe amène ce lot de surprises tous les ans. Donc très satisfait d’avoir pu maîtriser ce match même si l’on reste toujours exigeant envers soi-même et qu’on aurait pu mieux faire mais on met trois buts, on n’en encaisse pas, on a donné du temps de jeu à certains, on continue notre dynamique… Il nous reste trois grandes échéances en championnat avant la trêve et cette rencontre fait partie des matchs qui conditionne la suite. Beaucoup de positif, mais il y a aussi des axes de progression. Maintenant, on va vite se projeter sur Chambly qui va arriver vite.

Dans la zone de vérité offensive, on est pas encore assez tueurs, agressifs, méchants par moment. Ça reste un match maîtrisé, on a renoué à la victoire à la maison devant notre public et c’était une volonté forte. Il nous reste deux échéances à domicile et une à l’extérieur, à nous de faire le plein pour se projeter sur une année 2018 qui arrivera rapidement. 

C’est notre volonté de recevoir pour le prochain tour. Maintenant il faudra voir l’état de notre pelouse aussi ! Ce soir, il y a eu beaucoup de travail de fait pour qu’elle soit praticable. Après, il y a des rencontres de football et de rugby qui risquent de l’abîmer… mais il faudrait recevoir, ce serait une récompense pour notre public. On va subir le tirage mais la priorité des priorités, c’est de recevoir. Il reste encore des équipes à notre portée. Le 16e de finale est aussi bien placé dans le championnat de National puisqu’il se disputera un mercredi, à la fin du mois de janvier, et le week-end suivant, on n’aura pas de match donc… 32e, on prendra ce qu’on aura mais on jouera pour se qualifier ! Il y a beaucoup d’équipes que je voudrais voir au stade des alpes… mais les satisfactions du soir, c’est la qualification d’abord, mettre trois buts, rester hermétique et surtout renouer avec la victoire devant notre public.

On savait que c’était une équipe qui était malade en face de nous. On les a respectés mais on s’est surtout respectés dans ce qu’on voulait proposer et c’était important de passer ce tour. Raphaël nous amène cette touche technique qui est différente, c’est un joueur qui est en capacité de décanter les choses. Edwin avait 45 minutes pour montrer des choses, maintenant à lui, comme aux autres, de continuer à travailler et d’être ambitieux parce qu’il y a un groupe fort avec de la concurrence et il faut se donner les moyens d’y exister. Si j’ai une réelle frustration, c’est la suspension de Jessy Benet contre Chambly parce qu’il a cette capacité de faire jouer les autres qu’on va perdre pour le match de jeudi.

Florian (ndlr : Sotoca) est décisif, c’est bien pour lui, par rapport à sa débauche. C’est un joueur énergique, qui ne se pose pas de questions. Il met beaucoup de coeur dans son jeu et c’est une juste récompense. Il a une marge de progression qui est énorme et à lui de maintenir le niveau mais c’est vrai qu’en ce moment, il a les qualités pour nous faire des différences. Maxime (ndlr : Spano), on l’a retrouvé dans ses forces à lui : en un-contre-un, sa qualité de vitesse qui lui permet de pas reculer trop tôt et c’est bien de le retrouver parce qu’il amène une force en plus dans l’effectif. Les retours de Raphaël et Maxime sont importants parce qu’on aura besoin de tout le monde pour ces trois matchs-là mais la phase retour ! » 




Leave a Comment