Olivier Giroud à l’Inter Milan, le jackpot pour le GF38 ?

Olivier Giroud à l’Inter Milan, le jackpot pour le GF38 ?

L’attaquant international français Olivier Giroud devrait quitter Chelsea pour rejoindre dès cet hiver l’Inter de Milan. Montant du transfert évoqué par le presse transalpine : 4,5 millions d’euros (+ bonus). Une somme sur laquelle le GF38, le club formateur de l’attaquant, devrait toucher un montant intéressant, sans que ce soit non plus le « jackpot ». On vous explique pourquoi et surtout combien.

Il est d’abord intéressant de rappeler qu’il ne s’agit pas d’une indemnité de formation,puisque, comme le stipule l’article 3 de l’annexe 4 du règlement de la FIFA : « aucune indemnité de formation n’est due lorsqu’un joueur de plus de 23 ans change de club ». Olivier Giroud n’entre évidemment plus dans ce cadre là depuis un petit moment.

Il s’agit de la contribution de solidarité, à bien différencier de l’indemnité de formation car elle ne se calcule pas du tout de la même manière, comme l’explique l’article 1 de l’annexe 5.

Le règlement FIFA sur la contribution de solidarité qui permet aux clubs ayant participé à la formation d'un joueur de récupérer des indemnités de formation« Si un professionnel est transféré alors qu’il est sous contrat, 5% des indemnités payées à l’ancien club […] seront déduits du montant total de cette compensation et redistribués par le nouveau club à titre de contribution de solidarité au(x) club(s) ayant pris part à la formation et à l’éducation du joueur ». Ces 5% sont ainsi distribués selon le tableau suivant au(x) dit(s)-club(s).
Précision très importante de ce même article : « La contribution de solidarité sera systématiquement déduite de chaque somme de transfert versée par le nouveau club à l’ancien club tout au long de la carrière du joueur professionnel ». Aucune mention d’âge n’est faite ici, c’est la raison pour laquelle Olivier Giroud va permettre au club isérois d’encaisser un joli chèque, d’autant que le transfert rentre enfin dans le cadre d’un dernière critère :
« La contribution de solidarité n’est payable que dans le cas où le joueur est transféré d’un club à un autre affilié à une autre association (autrement dit en cas de transfert international) ». En quittant l’Angleterre pour l’Italie, Giroud remplit cette part également.

Ayant été à Grenoble de sa 13e à sa 23e année, Olivier Giroud va ainsi rapporter 4,75% de son transfert au GF38. Si ce dernier est bien de l’ordre de 4,5 millions d’euros, la somme touchée par la formation de Ligue 2 sera de 213 750€. Pas le bout du monde, mais pas anodin non plus pour un club qui a un budget total d’un peu moins de 10 millions.

1 Comment on this Post

  1. On touche un pourcentage uniquement sur la somme du transfert ou aussi sur les bonus?

    Répondre

Leave a Comment