Matthieu Mendez : « Je n’ai jamais regretté mon choix de venir à l’ASIEG »

Pour le compte du 4ème tour de la Coupe de France, l’ASIEG reçoit Saint-Baldoph ce dimanche. On a parlé de la rencontre avec un des « historiques » du club grenoblois, Matthieu Mendez.




Matthieu, tu fais partie des joueurs historiques de l’ASIEG, peux-tu nous détailler un peu ton parcours au sein du club ?

Je suis arrivé en 2008 à l’ASIEG. En sortant de l’armée, j’étais à la recherche d’un petit club familial et un ami m’a proposé de venir à l’ASIEG. Je ne connaissais personne, j’étais un joueur qui venait du futsal (Picasso Echirolles) donc il a fallu m’adapter au foot à 11 mais tout s’est fait naturellement. J’ai tellement été bien accueilli par les dirigeants et les joueurs que je n’ai pas regretté mon choix.
Avec l’ASIEG, j’ai connu plusieurs montées et descentes dont notamment la double montée en Promotion d’Excellence puis Excellence avec un groupe qui n’était pas forcément le meilleur mais qui était soudé avec de vrais guerriers sur le terrain. C’était des moments forts.
Après en coupe de France on va dire que je n’ai pas vraiment eu de chance la saison avant que j’arrive le club avait reçu au 4ème tour Chasselay MDA puis la saison où le club reçoit Valence, je venais de faire un break pour me consacrer au championnat de France de futsal et pour finir la saison où on rencontre les Martinérois au 4ème tour j’étais blessé…. mais j’étais présent la saison dernière contre l’Etrat la Tour.

Que penses-tu du tirage qui vous a proposé une formation de Saint-Baldoph qui semble à votre portée sur le papier ?

Je pense que c’est un tirage compliqué car le fait d’avoir tiré une équipe qui joue au même niveau que nous peut nous être préjudiciable dans la mesure où les joueurs peuvent penser qu’en ayant sorti une R3 au tour précédent, ce match va être simple. Je sais qu’il sera loin de l’être sachant que nous les avons sorti la saison dernière au 3eme tour alors qu’ils évoluaient en Excellence Savoie. Ils seront revanchards et remontés comme des pendules…
À titre personnel j’aurais préféré tirer un gros tout de suite car je pense que la coupe de France peut laisser des traces sur le début de saison et il peut y avoir un contre coup, un passage à vide dû au retour aux « habitudes » du championnat. Après passer ce 4ème tour reste un challenge intéressant ça serait la 1ère fois pour le club et qui sait si on passe on pourra peut être tirer un gros.

Tu parles du championnat, quels objectifs nourrit l’ASIEG cette saison ?

Sans se cacher, l’ ambition de cette saison est la montée avec le groupe qu’on a ça serait mentir de dire que l’on ne cherche pas à monter. Je pense sincèrement que l’effectif qu’on a cette année que ce soit en 1 ou en 2 est le meilleur que j’ai vu à l’ASIEG avec des joueurs qui ont évolué pour certains en CFA2 et pour la plupart en Ligue, mais ça ne fait pas tout il faudra que l’équipe ne fasse qu’un et joue réellement en équipe pour atteindre notre objectif.

Leave a Comment