[Ligue 2] : bilan de la 2ème journée

[Ligue 2] : bilan de la 2ème journée

Le championnat de Ligue 2 BKT a repris ses droits avec un deuxième week-end avant la trêve internationale. Revenons ensemble sur cette deuxième journée de Ligue 2.

Les enseignements principaux : un duo s’échappe, du changement à Guingamp

Le Paris FC (1er) et Sochaux (2ème) ont profité de ce samedi de championnat pour prendre seuls la tête du classement. Ils ont confirmé leur première victoire en s’imposant respectivement contre Valenciennes (7ème) et Troyes (9ème). De son côté, Caen (6ème), l’un des favoris à l’accession, a obtenu sa première victoire de la saison lors de la réception de Ajaccio (19ème).
A l’inverse de Toulouse (20ème), qui ne s’est définitivement pas remis de sa relégation avec une deuxième défaite consécutive (voir ci-dessous). Par ailleurs, Amiens (11ème) s’est incliné sur la pelouse du Havre (13ème) au terme d’un match tendu (un carton rouge de part et d’autre). Également, Guingamp (15ème) a concédé un deuxième match nul, déjà fatal à son désormais ex-entraîneur Sylvain Didot, remplacé ce dimanche par Mécha Bazdarevic.

Le match du week-end : Grenoble – Toulouse (5-3)

Sous une pluie battante, le TFC a été battu par Grenoble au terme d’un match fou, terminé sur le score de 5-3. Le GF38 a idéalement démarré la rencontre avec deux buts inscrits sur coups de pied arrêtés dans le premier quart d’heure. A la demi-heure de jeu, Bayo pensait relancer les violets (en jaune pour l’occasion) mais une minute plus tard, Benet redonnait un avantage de deux buts aux Isérois. Excellents sur le plan offensif, les Grenoblois ont ajouté deux buts supplémentaires par l’intermédiaire de Semedo et Djitté. De son côté, Toulouse a vu Bayo inscrire un deuxième but avant la pause. Antiste a lui marqué d’un sublime retourné à dix minutes du terme. Il n’empêche, les hommes de Patrice Garande, derniers au classement, sont en grand danger. Alors que Grenoble, avec cette belle victoire contre un “gros”, lance sa saison.

Le joueur du week-end : Yoric Ravet (Grenoble)

Dans tous les bons coups contre Toulouse, Ravet a pris la tête du classement des passeurs en distillant deux caviars à ses coéquipiers. Revenu dans son club formateur cet été, après des passages en Suisse et en Bundesliga, la recrue phare du mercato isérois démarre sa saison sur les chapeaux de roues. Et laisse augurer des jours heureux sous la tunique bleu et blanche.

Leave a Comment