Ligue 2 : bilan de la 27ème journée

Ligue 2 : bilan de la 27ème journée

Entre la défaite du leader, le retour de Lens ou la nouvelle déconvenue de Orléans, revenons sur la 27ème journée de Dominos Ligue 2.

Les enseignements principaux : Troyes enchaine, Le Mans n’abdique pas

Lorient (1er) ne parvient pas à enchainer. Bien que solides leaders, les Merlus alternent entre défaites et victoires ces derniers temps. Une inconstance qui s’est confirmée ce week-end avec une défaite à domicile contre Chambly (13ème). Le leader ne compte plus que quatre points d’avance sur ses deux dauphins, Lens (2ème) et Troyes (3ème). En effet, les Sangs et Or ont remporté le choc de la journée (voir ci-dessous) et l’ESTAC a disposé facilement de Orléans. Les deux équipes sont donc passées devant Ajaccio (4ème), qui n’a pas réussi à se départager avec Valenciennes (8ème). Également, Clermont (5ème) s’est relancé en ramenant les trois points de son déplacement à Nancy (14ème), au terme d’une rencontre tendue. A l’issue de cette journée, les écarts de points sont très faibles au sein du top5 et rien n’est joué dans la course à l’accession. Derrière, Le Havre (6ème) a enrayé sa très mauvaise passe en disposant de Châteauroux (15ème). A l’inverse de Guingamp (7ème), qui s’est incliné au Mans.

Dans la course au maintien, Rodez (16ème) a pris un point face à Sochaux (12ème) et compte quatre points d’avance sur la zone rouge. De son côté, le Paris FC (17ème) demeure premier non relégable malgré sa défaite. En effet, Niort (18ème) s’est incliné à Auxerre (10ème) et voit revenir Le Mans (19ème). Les Chamois et les Manceaux sont à égalité de points, à deux points des joueurs de la capitale. Le maintien devrait d’ailleurs se jouer entre ces trois équipes, après la nouvelle déconvenue de Orléans (20ème).

Le match du week-end : Paris FC – Lens

Dans un contexte difficile, Lens est parvenu à s’imposer à Charléty et retrouve sa place de dauphin. Sur une série de deux défaites consécutives et après le limogeage de Philippe Montanier, les Nordistes ont réussi à faire abstraction du contexte. Pourtant, le Paris FC était mieux rentré dans son match. Mais Sotoca a sonné la révolte lensoise en inscrivant un but avant la mi-temps, et un autre dès le retour des vestiaires. Le RC Lens a ensuite géré son avance pour s’assurer la victoire et se relancer dans la course à l’accession. De son côté, Paris reste non-relégable mais devra batailler jusqu’au bout.

Le joueur du week-end : Florian Sotoca (Lens)

Moins utilisé ces derniers temps par Montanier, Sotoca a profité du changement d’entraineur pour retrouver une place de titulaire contre Paris. L’attaquant a répondu présent, inscrivant un doublé décisif. Débarqué cet été de Grenoble, il réalise une nouvelle saison pleine et pourrait bien ramener le RC Lens en Ligue 1.

Martin Bornet

Leave a Comment