Le GF38 en « surrégime » en 1ère partie de saison d’après certaines stats

Le GF38 en « surrégime » en 1ère partie de saison d’après certaines stats

La première partie de saison a été laborieuse pour le GF38, qui n’a pris que 21 points, atteignant ainsi tout juste la moitié des points de la symbolique barre du maintien. Un total pourtant considéré comme « + qu’attendu » si on se réfère à l’analyse de plusieurs données statistiques par l‘Observatoire du football CIES.

Ce dernier a comparé d’une part les points pris et d’autre part les « points attendus » obtenus via « un modèle statistique incluant possession de la balle et le nombre et la distance des tirs tentés et concédés« .

Pour Grenoble cela donne concrètement une moyenne de 1,11 points pris (21 en 19 matchs), alors que le nombre de points auraient dû être de 0,96 points (18 points en 19 matchs) d’après le modèle statistique utilisé pour l’étude.

Une « efficacité » paradoxalement inquiétante

Un écart de +0,15 qui fait du GF38 la 5ème équipe la plus « efficace » sur la première partie de saison. Il a fallu aux joueurs de Maurizio Jacobacci moins de tirs et moins de possession en moyenne pour prendre des points que les trois-quarts des autres équipes du championnat.

Attention, cela ne veut pas dire que les Grenoblois ont été bons. Juste que leur incapacité à se créer des occasions aurait pu se payer encore plus chèrement au classement. Un sentiment qui pouvait déjà exister suite à la victoire heureuse face à Nîmes par exemple et qui se retrouve donc également avec les analyses des données statistiques.

Le constat n’en est que plus inquiétant pour un GF38 qui a perdu son 5ème match consécutif en Ligue 2 face à Auxerre samedi dernier et qui s’enfonce de plus en plus au classement.

Le classement complet :

 

Leave a Comment