Le GF38 en National, un point c’est tout !

Grenoble peut écrire un nouveau chapitre de son histoire ce soir en validant son ticket pour le National 1. Pour cela, une seule condition dans un Stade des Alpes où est annoncée une affluence record : ne pas perdre contre le Puy. Une tâche qui semble à la portée des protégés d’Olivier Guégan.




6000, 7000, 8000 spectateurs ? Le Stade des Alpes pourrait battre son record pour un match de CFA (7600 contre Strasbourg en 2013) ce samedi soir. Habitués ou casuels ils n’aspireront qu’à une seule chose : voir leur équipe enfin atteindre le Graal qu’elle convoite depuis 5 ans : l’accession en National (futur National 1).
Si quelques supporters évoquent du bout des lèvres la possibilité de finir le travail à Chasselay dans une semaine, la déception serait immense de ne pas s’offrir ce moment historique à la maison. C’est aussi son futur à moyen terme que Grenoble va jouer ce soir. Une opération séduction déjà bien entamée depuis plusieurs semaines mais qui doit se conclure en apothéose dans l’enceinte alpine.
Julien Deletraz et ses partenaires n’ont plus perdu depuis le déplacement à Andrézieux en novembre dernier. Des résultats auxquels s’ajoute la manière. Grenoble, malgré quelques matchs un poil plus laborieux dernièrement, joue bien et fait le spectacle, notamment à domicile. On en attendra pas moins face à des Ponots qui abattent leur dernière carte mais qui semblent s’essouffler comme en atteste leur dernier nul poussif contre Villefranche.

« Je sais aussi que si je ne prends pas de buts samedi, on est sûr de monter », nous confiait malicieusement un Brice Maubleu imperméable depuis 5 matchs et qui n’a pris que 2 buts lors des 9 dernières journées. La solidité défensive des Isérois sera sans nul doute la clé de la rencontre. Maintenant un feu d’artifices offensif ne dérangerait pas grand monde non plus…

GF38 – Le Puy, 29ème journée du CFA, samedi 13 mai 2017, Stade des Alpes (18 heures).

Leave a Comment