Le GF38 doit-il faire tourner face à Toulouse ?

Le GF38 doit-il faire tourner face à Toulouse ?


 

Pas le temps de savourer la belle victoire face au Nîmes Olympique que les footballeurs du Grenoble Foot 38 se voient offrir un copieux programme. Les coéquipiers de Brice Maubleu se rendront en effet à Toulouse ce samedi, avant de recevoir Nancy au Stade des Alpes mardi puis de se déplacer à Rodez vendredi. Trois matchs en 6 jours, dont deux déplacements compliqués dans le Sud Ouest. Un menu dont il faudra en outre venir à bout avec un effectif amoindri sur certains postes clés. Grenoble doit-il « faire l’impasse », comme disent les cousins du rugby de manière un peu péjorative, en préservant quelques atouts et force pour la suite des évènements. En d’autres mots Maurizio Jacobacci doit-il faire tourner ce samedi chez le leader toulousain ? Nous vous avons posé la question.

Les résultats de notre sondage

Et le résultat est sans appel. Vous êtes en effet 76% à vous prononcer pour un « non ».

Premier constat : vous êtes quelques-uns à considérer que « faire l’impasse » en opérant un turnover équivaut de façon certaine à perdre chez le leader. Un point de vue légitime, bien sûr, mais qui dénote un manque de confiance certain sur les habituels remplaçants et surtout l’oubli que l’an dernier le GF38 a su construire sa très bonne saison avec d’excellents résultats, y compris quand Hinschberger a dû faire beaucoup tourner lorsque les matchs se sont enchainés en novembre/décembre

D’où la précision du point : « qui faire jouer ». Si certains postes semblent suffisamment fournis (les latéraux, le milieu de terrain) pour pouvoir permettre de faire tourner sans baisse trop conséquente du niveau global, pour d’autres, c’est plus compliqué, notamment du fait des blessés ou d’un mercato incomplet.

L’absence longue durée de Straalman et les blessures récentes d’Anani, Correa et Nestor – le premier manquant Nîmes, les deux autres sortant blessés face aux Gardois – sont forcément des éléments pénalisants. Le défenseur central sera d’ailleurs laissé au repos ce samedi alors que Grenoble devra déjà se passer de Monfray suspendu contre Nancy ? Si Achille Anani, probablement de retour dans le groupe, n’est pas à 100%, ne vaut-il pas mieux le préserver pour un match à domicile en lui offrant quelques jours supplémentaires pour récupérer ?

La question à laquelle devra répondre le staff grenoblois est donc « faut-il hiérarchiser les rencontres de la semaine ». Ce midi en conférence de presse Maurizio Jacobacci comme Florian Michel ont répondu non. Il est en revanche évident que le même 11 type n’enchainera pas les trois matchs en 6 jours. Tout comme il est évident que le GF38 ne lâchera aucune des trois affiches. La « meilleure équipe » doit-elle faire face au leader ce samedi ou quelques éléments seront ménagés en prévision du « Sempatico » au Stade des Alpes.

Grenoble restant dans une situation précaire au classement. Tout sera probablement question d’équilibre à trouver.

Leave a Comment