Le GF38 complètement hors sujet

Le GF38 complètement hors sujet

Les intentions de l’équipe de Philippe Hinschberger n’ont visiblement pas eu le droit de voyager jusqu’en Ile de France. Un très triste GF38 s’est ainsi incliné 2-0 sur la pelouse du Paris FC après une prestation médiocre (la stat du match : 5 tirs, pas un seul de cadré). Même le coup de pouce de l’arbitre Nicolas Rainville, qui a exclu TRES sévèrement Diakité, n’a pas permis aux coéquipiers de Jérôme Mombris d’offrir un visage plus conquérant.
Dans son malheur, Grenoble voit néanmoins les défaites de Troyes, Clermont et Toulouse (!) alors qu’Auxerre a été rejoint dans les derniers instants à Valenciennes (2-2). Seul Sochaux a gagné. Le GF38, même si Paris revient à 2 points, conserve ainsi 6 points d’avance sur le 6ème. Mais avec le même niveau de jeu que ce soir, ce matelas pourrait vite fondre au retour de la trêve internationale…

>>> Revivez notre live

Si les deux formations se montraient plutôt prudentes en début de match, cherchant à récupérer le ballon haut pour mettre en difficulté l’adversaire, Paris se créait déjà deux opportunités dans les dix premières minutes. D’abord avec une frappe entrée de surface de Gapka que Salles détournait en corner du bout des doigts. Puis avec une action menée par Laura et au terme de laquelle Gaspar venait sauver la patrie d’un tacle opportun dans les pieds d’un attaquant.

Malgré quelques récupérations au milieu de Pickel et une frappe largement au-dessus de l’Helvète, le GF38 ne parvenait pas à enchaîner et à se montrer dangereux dans cette première mi-temps. Il fallait voir Nestor monter balle au pied et servir Anani en profondeur pour voir une ébauche de situation mais la frappe du #11 alpin était contrée par Bamba.
Quelques ballons perdus par Grenoble dans son camp, un lob involontaire de Caddy qui retombait pas si loin des buts de Salles et surtout un 2ème jaune non donné à Gakpa… c’était à peu tout ce qu’il y avait à se mettre sous la dent jusqu’à la pause. Bien tristes 45 premières minutes à vrai dire entre deux équipes peut être inhibées par l’enjeu de ce match.

Le PFC plaçait un petit coup d’accélérateur au retour des vestiaires avec un pressing haut à l’image d’une frappe de Gakpa après avoir récupéré le ballon dans les pieds de Tapoko. Dans la foulée une frappe écrasée de Diakité obligeait Salles à une parade en deux temps avant qu’une tête de Laura oblige le portier dauphinois à une manchette aussi efficace que spectaculaire.
Parfois brouillon, le PFC montrait au moins un peu plus d’envie d’aller de l’avant, face à des Isérois particulièrement inoffensifs.
Semedo remplaçait Henen pour la dernière demi-heure du match. Sans effet. C’était en effet Paris qui trouvait l’ouverture grâce à un splendide enchaînement d’Hanin dont la reprise non conventionnelle de l’entrée de la surface ne laissait aucune chance à Salles.
L’arbitre, M. Rainville, finissait (comme attendu) par se signaler en sortant un rouge direct incompréhensible pour Diakité. Mais même en supériorité numérique, Grenoble balbutiait son football et Martin parvenait même à doubler la mise pour les locaux. Pour un succès très logique au vu de la seconde période. La trêve internationale va faire du bien. Espérons le en tout cas.


La fiche technique

A Paris, stade Charlety, PFC bat GF38 2-0 (mi-temps : 0-0). Arbitre : M. Rainville. Huis-clos.

Buts : Hanin (66e), Martin (80e)

Avertissements : Gakpa (29e), Lopez (44e) à Paris.

Exclusion : Diakité (70e) à Paris.

PARIS FC : Demarconnay – Abdi, Bamba, O. Kanté (cap.), Hanin – Diakité, Name – Laura, Gakpa (Kikonda, 88e), Lopez (Nomenjanahary (73e) – Caddy (Martin, 80e).

Remplaçants : Desprez (g), Belaud, Y. Ndiaye, Arab.

GRENOBLE FOOT 38 : Salles – Gaspar, Monfray, Nestor, Mombris (cap.) – Pickel, Tapoko (Abdallah, 84e) – Ravet (Michel, 84e), Henen (Semedo, 63e), Diallo (Djitté, 75e) – Anani.

Remplaçants : Bourdelle (g), Straalman, S. Cissé.

  1. […] Le GF38 complètement hors sujet – il y a 13 heures […]

  2. […] directe en Ligue 1, les coéquipiers de Jérôme Mombris s’essoufflaient avant la trêve, avec une défaite chez le Paris FC après une prestation indigeste et trois matchs sans victoire dans leur stade des Alpes où ils ont pourtant particulièrement […]

Leave a Comment