La marche était trop haute pour le GF38

La marche était trop haute pour le GF38

Au terme d’un match de très haute intensité et de qualité, les footballeurs grenoblois se sont inclinés 3-0 ce vendredi soir à Toulouse. Leur saison, réussie au-delà des espérances, s’arrête là. Avec malgré tout un très léger goût d’inachevé.

Le GF38 a touché du doigt ce qu’il lui reste à accomplir pour franchir un cap et qu’on peut résumer en deux mots : talent et efficacité. Et quand la « réussite » s’en mêle – et s’enfuit surtout – cela n’aide pas non plus à renverser une très complète formation toulousaine.

L’équipe d’Hinschberger a réalisé 25 bonnes premières minutes pour se retrouver mener 2-0… Une faute de Belmonte dans sa surface après à peine une minute de jeu et un penalty transformé en deux temps par Spierings après une première parade de Maubleu lançait le match sur des bases élevées.
Grenoble réagissait bien dans le jeu en mettant le pied sur le ballon et en se construisant quelues situations, sans inquiéter Dupé outre mesure à l’exception d’une tête de Djitté, sur un centre de Mombris, qui terminait sur la barre.

Les Alpins étaient même punis par Machado qui éliminait deux joueurs pour servir Koné pour le but du break. La suite était plus compliquée avec beaucoup d’espaces dans le dos de la défense iséroise et sans plusieurs parades de Maubleu le score aurait pu être plus lourd à la pause.
En début de seconde période, à l’exception d’une frappe de Pickel, les Grenoblois peinaient à mettre Dupé à contribution. Les principales situations étaient à l’avantage des locaux, finalement très sereins dans leur gestion du match.
Un bon coup-franc de Ravet réveillait les ardeurs dauphinoises… Sans transformer la physionomie du match. Une frappe d’Abdalah mettait Dupé à contribution mais le TFC se montrait le plus dangereux et Healey venait crucifier Maubleu sur un ultime contre.

Toulouse fera un très beau représentant de Ligue 2 face au 18e de Ligue 1. Grenoble a été un cran derrière ce soir et tout au long de la saison. Mais merci aux Grenoblois pour toutes les émotions, vous avez été grands !

La composition : 3 changements par rapport à l’équipe qui avait débuté mardi avec les rentrées de Belmonte (Michel), Semedo (Diallo) et Djitté (Anani).
Michel et Abdallah ont fait leur entrée peu avant l’heure de jeu pour remplacer Belmonte et Abou Demba très en difficulté ce soir.
Anani (Ravet) et Diallo (Benet) sont rentrès à la 75e dans un schéma beaucoup plus offensif. Henen a remplacé Semedo à la 80e.

La fiche technique

A Toulouse, Stadium, Toulouse bat Grenoble 2-1 (mi-temps : 2-0). Arbitre : M. Delerue, assisté de MM. Jouannaud et Luzi. Huis-clos.

Buts : Spierings (3e), Koné (24e), Healey (90e) pour Toulouse.

Avertissements : Dejaegere (16e), Adli (69e) à Toulouse ; Pickel (3e), Djitté (36e), Belmonte (54e) à Grenoble.

TFC : Dupé – Amian, Dewaest, Diakité – Moreira (Sanna, 69e), Koné, Spierings, Dejaegere (Van den Boomen, 65e), Machado – Adli (N’Goumou, 80e), Bayo (Healey, 65e).

Remplaçants : Pettersson (g), Rouault, Antiste.

GF38 : Maubleu – Abou Demba (Abdallah, 57e), Monfray, Nestor, Mombris – Belmonte (Michel, 57e), Pickel – Ravet (Diallo,75e), Benet (Anani, 75e), Semedo (Henen, 80e) – Djitté

Remplaçants : Salles (g), Sylvestre-Brac.

Leave a Comment